Lotissement de la tranche C Godomey : Ce qui oppose la mairie de Calavi aux acquéreurs de parcelles

Publié le par L'informateur

Le lotissement de la tranche C  Godomey  est  actuellement au cœur  de  toutes les polémiques  dans la commune d’Abomey-Calavi. Acquéreurs de parcelles  et autorités municipales se disputent sur les coefficients de réduction à appliquer sur le terrain. Les populations plaident pour un coefficient de réduction allant  20 à 22% comme c’est le cas au niveau des tranches A et B  de Godomey, tandis que les  autorités  parlent de 38%. Le Chef de L’Etat est invité à trancher  le différend pour calmer les ardeurs et relancer  le développement.

 Les populations fondent leur requête sur le Rapport de la Commission nationale de  lotissement  qui stipule que le lotissement tranche C de Godomey doit répondre à des normes.  Le coefficient de réduction conseillé selon elles  varie entre 20 et 22%. Elles disent ne pas s’opposer au lotissement, mais contre  un lotissement  ténébreux.  La mairie d’Abomey-Calavi qui avait montré   ses limites  au sujet  de ce même lotissement reste camper sur sa logique de 38%. Elle annonce même une reprise des travaux   sous haute surveillance  militaire. Ce que rejettent les acquéreurs de parcelles qui  font front  contre  l’initiative du conseil communal. Il faut aussi rappeler  qu’informées du plan  de la mairie d’Abomey-Calavi, les acquéreurs de parcelles  se sont retrouvés  en Assemblée générale  le dimanche dernier  sous la pluie battante pour s’opposer à ce qu’ils appellent machination orchestrée  par certains  responsables  dans  le cadre des travaux de lotissement de la tranche C.  Ils ont exprimé leur désaccord  au lotissement improvisé  par le maire Patrice Hounsou-Guèdè et ses collaborateurs lors  de la dernière session  ordinaire  tenue par le conseil communal d’Abomey-Calavi. C’était le 22 juin dernier. « Nous sommes grugés.  Godomey tranche C fait partie de Godomey 1  qui comprend les tranches A, B et C.  Aux tranches A et B,  on a appliqué  des coefficients  variant de 20 à 22%.  Et subitement  à la tranche C, on passe à 38%.  C’est ce que nous querellons essentiellement. On a créé  des centaines  de parcelles. 471  parcelles  ont été introduites fictivement  sur la liste dans le répertoire », déplore Grégoire Houndjahoué,  Président du Collectif des acquéreurs de parcelles de la tranche C Godomey.

Acquéreurs de parcelles  et autorités municipales se disputent sur les coefficients de réduction à appliquer sur le terrain pour ce  qui est du lotissement tranche C Godomey. Et l’intervention du Chef de l’Etat est souhaitée. Les populations ne demandent que cela pour leur délivrer des mains  de ceux qu’elles appellent les bradeurs de parcelles.

Parfait BOCO

Publié dans Actualité

Commenter cet article