Examen de fin d’année : Le Bepc démarre ce jour

Publié le par L'informateur


Jour J-0 pour les candidats à l’examen du Brevet d’études du premier cycle, Session de juillet 2010. En effet, c’est ce jour que démarrent les épreuves écrites de cet examen qui ouvre la porte du secondaire général ou du secondaire technique aux admis. Pour cette session 149572 candidats sont sur la ligne de départ. Ils sont répartis dans 251 centres d’examen sur toute l’étendue du territoire national et sont appelés à donner pendant trois jours au moins la preuve de leur savoir faire à travers les différentes épreuves qui seront soumises à leur réflexion. La particularité du Bepc cette année est qu’il n’enregistre pas assez  de candidats. En raison de la généralisation des Nouveaux programmes d’études,  le Brevet d’études du premier cycle (Bepc),  édition 2010 se déroulera essentiellement dans le programme selon l’Approche par compétence. Le plus jeune candidat  au Bepc cette année  au Bénin a dix ans et le plus âgé a 59 ans. Comme ce fut le cas pour le Cap, c’est le ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle qui procède en personne ce matin au lancement officiel des épreuves du Bepc. C’est la ville de Dassa-Zoumè qui est retenue pour accueillir cette cérémonie solennelle. Comme on ne pouvait s’en douter, Aké Natondé mettra à profit cette occasion pour procurer de sages et utiles conseils aux candidats. Sans rentrer dans la peau de l’autorité, le ministre Natondé demandera aux candidats de se concentrer sur les épreuves et de vaincre surtout le stress. Et ces conseils, le ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle les avait déjà procurés aux candidats à l’occasion de sa dernière descente à la Direction des examens et concours du ministère de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle.

 

Les conseils  du ministre Natondé et du  Dec/Mesftp aux candidats

A trois jours du démarrage du Bepc, le ministre Natondé Aké s’est en effet rendu dans  les locaux de la Direction des examens et concours pour s’enquérir du niveau d’évolution des préparatifs. ‘’ Nous avons fait le tour d’horizon. Ce tour d’horizon nous a permis  de constater  que les dernières touches sont effectivement mises à l’organisation de cet examen. Je demande aux candidats de garder la tête froide. Le Bepc n’est pas un concours. C’est un examen. On ne veut que ceux qui vont réunir  la moyenne pour pouvoir  leur délivrer le diplôme.  Il n’y a donc pas de panique à avoir’’, a déclaré le ministre Aké Natondé.    

Pour la Session de juillet 2010 du Bepc, le nombre de candidats  est en baisse par rapport  à l’année dernière. Et cela s’explique aisément selon le Directeur des examens et concours. « Le Bepc 2010 se déroulera essentiellement dans le programme  selon l’Approche par compétence. Depuis l’année dernière, nous avons atteint la généralisation des Nouveaux  programmes  au niveau des classes d’examen,  surtout de la classe de 3ème. Cette année,  nous avons 149 572 candidats qui composent dans 210 centres d’examen. Je dois préciser que l’effectif que nous avons cette  année est en régression de 2,16% par rapport à l’effectif de l’année dernière.  Ce qui se comprend aisément,  parce que la plupart des candidats libres  n’ont pas pu s’inscrire.   Ils ont dû s’orienter dans d’autres filières. C’est cela qui a fait que l’effectif est plus ou moins équivalent à celui que nous avons eu l’année dernière. Donc cette année,  l’examen du Bepc  sera lancé le 26 juillet prochain au Ceg  1 de Dassa-Zoumè. C’est ce collège là que nous avons choisi pour cet examen. Et je pense aussi qu’à ce niveau là, tout est presque près pour que tout puisse bien se dérouler à bonne date  et  dans les meilleures conditions. Par rapport aux centres d’examen qui seraient inondés, des dispositions ont été prises à ce niveau là par l’intermédiaire des chefs d’établissements et aussi  par l’intermédiaire des directeurs départementaux pour que les candidats de même que les examinateurs ne passent pas dans l’eau avant de dérouler l’examen du Bepc », a ajouté  le Professeur Mahugnon Kakpo.

Le Directeur des examens et concours du Ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle  n’est pas resté sans procurer  quelques conseils aux candidats, aux parents et aux enseignants. Dans son message, Professeur Mahugnon Kakpo a invité  les candidats à poursuivre les révisions jusqu’aux derniers jours des examens. Aux parents d’élèves,   il leur demande de veiller sur la santé des candidats surtout en cette période de saison pluvieuse,  où l’épidémie de paludisme sévit au Bénin. Le Directeur des examens et concours du Ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle   demande enfin aux enseignants de continuer à travailler avec les candidats comme ils le font déjà. « Je voudrais demander aux candidats de continuer à réviser jusqu’aux derniers jours. Aux parents,  de maintenir la  santé  des candidats. Nous sommes en pleine saison pluvieuse. Et  c’est la période où il y a une recrudescence de la maladie du paludisme. Il ne faudrait pas que pendant l’examen ou à la veille de l’examen, le candidat tombe malade. Ce serait un gâchis aussi bien pour le candidat lui-même que pour les parents d’élèves. Aux enseignants, je voudrais demander qu’ils continuent de travailler comme ils le font déjà jusqu’aux derniers jours, pour accompagner nos chers candidats », a conclu  le Professeur Mahugnon Kakpo.

Parfait BOCO

Publié dans Société

Commenter cet article