Suspension des allocations des agents en Eds au Cnhu : Les médecins en étude de spécialité en colère menacent de vider les hôpitaux

Publié le par L'informateur

Les médecins en étude de spécialité opérant au Centre national hospitalier et universitaire Hubert Maga et autres hôpitaux sont très fâchés contre les autorités du ministère de la santé. Depuis deux ans, ces médecins diplômés d’Etat inscrits en étude de spécialité et opérant dans nombre d’hôpitaux ne perçoivent aucune rémunération. Réunis en Assemblée générale hier dans l’amphithéâtre de la Faculté des sciences de la santé de Cotonou, ils ont décidé de suspendre leur travail au niveau des hôpitaux jusqu’à ce que les autorités puissent donner une suite à leurs doléances.

Ils ne sont pas du tout contents des autorités du ministère de la santé. Ils, ce sont les médecins diplômés d’Etat en étude de spécialité au Bénin. La raison du désaccord est l’arrêt du paiement des allocations octroyées depuis la nuit des temps aux médecins en étude de spécialité. En effet, les promotions 2010-2011 et 2011-2012 des médecins en étude de spécialité n’ont rien reçu depuis comme allocation. Officiant dans de nombreux centres hospitaliers du pays et surtout au Centre national hospitalier et universitaire Hubert Maga, ils ne perçoivent même plus les primes de garde comme leurs aînés. La frustration devient plus grande quand ils se rendent compte qu’ils participent aux recettes de ces hôpitaux. Désespérés et fatigués d’être soumis à une condition de vie misérable, ils ont décidé de lever le ton en menaçant d’abandonner les centres hospitaliers universitaires. Rappelons que ces médecins n’ont pas pris cette décision sans chercher à négocier avec leurs autorités. D’abord, ils ont rencontré le ministre de la santé qui n’a donné aucune suite à leurs doléances. Ils ont aussi mené en vain des actions à l’endroit des autorités décanales de la Faculté des sciences de la santé. Mêmes, celles du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique n’ont donné de satisfaction aux médecins en études de spécialités.

A l’heure actuelle, les médecins en étude de spécialité opérant au Centre national hospitalier et universitaire (Cnhu) Hubert Koutoukou Maga, à l’Hôpital de la mère et de l’enfant (Homel) donnent jusqu’au mardi prochain aux autorités en charge de ce dossier afin de répondre à leurs doléances ; sans quoi, ils videront les hôpitaux.

Constant ADJAHOUNGBA

Publié dans Société

Commenter cet article