Pour avoir mobilisé des militants pour l’Union fait la Nation à Natitingou : Le maire de Toucountouna sous forte menace

Publié le par L'informateur

La première autorité de la commune de Toucountouna est dans l’œil du cyclone. Thomas Yombo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait depuis la diffusion de l’élément rendant compte de la descente de l’Un à Natitingou par la chaîne Canal 3 Bénin, objet de toutes sortes de menaces de la part de ses amis d’en face pour ne pas dire les apôtres du changement. Pour certains, cette présence du maire de la commune de Toucountouna, est une trahison parce qu’il était à la rencontre de ses pairs du septentrion organisée, il y a quelques jours, dans la ville de Natitingou pour déclarer leur soutien à Boni Yayi. Pour d’autres, il est inconvenant qu’un maire élu sur la liste G13 mobilise des militants pour l’Union fait la Nation. Mais joint au téléphone, le maire dit être libre de ses actions. La rencontre avec ses pairs était, a-t-il affirmé, une comédie sans nom puisque, aucun élu n’était informé à l’avance de l’objet de cette rencontre. Quant à son positionnement sur la liste G13, il explique cela par le fait que le G13 était de la même obédience que ses partis d’origine dont les leaders étaient de l’opposition .Il affirme avoir soutenu d’ailleurs Me Adrien Houngbédji en 2006. C’est pourquoi, il dit être fier de se retrouver aujourd’hui derrière lui.

Pour finir, Thomas Yombo, digne fils de sa commune, avoue être en harmonie avec sa base à travers son choix politique. « Je suis là pour le développement de mon milieu. Je vais là où m’envoie ma base et non pour des questions de soutien ou non aux politiciens encore moins pour mes intérêts personnels ».

C.H.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article