Politique nationale : Après l’Un, La coalition Abt vole en éclat

Publié le par L'informateur

Après l’Union fait la Nation, c’est la coalition Abt qui tangue sous le vent de l’éclatement. C’est du moins ce qu’on peut retenir des nouvelles sorties fraîchement de la scène politique nationale.

En effet, contre toute attente ou dans la logique des choses (cela dépend de ce que chacun entend par politique) les honorables Venance Gnigla et Valentin Aditi Houdé sont allés faire allégeance au président de la République, le docteur Thomas Boni Yayi. C’était une audience au Palais de la Marina qui aura rendu public ce qui peut être considéré comme le retour au bercail de deux amis prodigues. Venance Gnigla, député élu de la 5ème circonscription électorale et Valentin Aditi Houdé, élu lui aussi de la même circonscription électorale que son prédécesseur sont désormais redevenus des amis et ardents défenseurs de la politique de Boni Yayi. C’est ce qui ressort de leurs déclarations à la fin de l’audience avec le président de la République.

«Nous étions avec le Dr Boni Yayi en 2006. Vous savez, nous avions contribué à l’élection de l’actuel chef de l’Etat. Mais au fil des jours les choses se sont détériorées. Bon, en toutes choses il faut savoir faire table rase du passé… », a déclaré l’honorable Valentin Houdé. Il est donc clair que Houdé n’est pas de nature à ressasser indéfiniment les contradictions et querelles du passé. Il se tourne résolument vers le futur en restant aux côtés du président Boni Yayi. Mieux il n’entend point se laisser distraire par qui que ce soit.

Son collègue et ancien concurrent de la 5ème circonscription électorale n’a pas voulu se laisser ravir la vedette de nouvel allié du chef de l’Etat. « Le président Boni Yayi a été réélu président de la République. Nous aussi nous avons été réélus députés. Alors il est bon d’envisager une mise en synergie de toutes les énergies ; mettre les forces ensembles pour la construction d’un Bénin meilleur » a ajouté l’honorable Venance Gnigla.

Pour ceux qui doutaient encore de l’unité retrouvée autour du président Boni Yayi les vérités sont désormais versées sur la place publique.

Avec cette nouvelle c’est la grande  coalition Abt qui vient de perdre donc deux de ceux-là qui ont pu tirer leur épingle du jeu électorale lors des législatives 2011. Ces derniers représentaient à vrai dire les ténors de ce mouvement de coalisés. Alors ce n’est pas un abus de langage de dire qu’après l’Un la coalition Abt vole en éclat.

Il y a quelques semaines en effet c’étaient les tenanciers de la grande Union fait la nation qui amusé la galerie publique avec le spectacle de la fin des amours. On se souvient que successivement le parti de la Renaissance du Bénin (Rb) et certains partis satellites ont décidé de rejoindre la mouvance présidentielle pour continuer le combat de la reconstruction d’un Bénin prospère.

Avec l’éclatement de la coalition Abt, on peut conclure qu’il n’existe plus de regroupement politique s’étant opposé au président Boni Yayi qui continue de fonctionner.

 

Claude ALOFA

Publié dans Actualité

Commenter cet article