Vote des lois électorales pour les élections de 2011 : Les inquiétudes du député Epiphane Quenum

Publié le par L'informateur

Les députés se sont retrouvés à l’hémicycle hier, lundi 9 août 2010, pour procéder à la clôture de la 4ème session extraordinaire. A  l’ouverture de cette séance, le président de l’Assemblée nationale Mathurin Coffi Nago a voulu avoir plus amples informations sur le délai matériel au bout duquel la commission des lois pourra être prête en ce qui concerne l’examen des lois électorales qui s’appliqueront dans le cadre des échéances législatives et présidentielle de 2011. Il s’agit des règles générales et des règles particulières qui régiront lesdits scrutins. A propos de la préoccupation du numéro 1 de l’Assemblée nationale, les membres de la commission des lois ont rassuré de ce qu’après les travaux de ce jour, mardi 10 août 2010, ils pourront achever leurs travaux en commission. En dépit de cette assurance, le député Rb Epiphane Quenum a attiré l’attention de ses collègues sur le fait qu’après le 20 août, la situation relative à la disponibilité en temps requis des lois électorales sera critique. L’honorable Chabi Sika des Forces cauris pour un Bénin émergent, rétorquant à cette observation d’Epiphane Quenum, a confié que si les choses ont accusé du retard jusque-là, c’est du fait de l’opposition qui a multiplié les propositions de lois dans ce sens.

Il faut dire que conformément à la demande des députés de l’opposition, la 5ème session extraordinaire s’ouvre le jeudi prochain.

Geoffroy  Wusa

Publié dans Actualité

Commenter cet article