Travaux en commission pour l’étude de la loi des finances 2012 : Le ballet des ministres se poursuit au parlement

Publié le par L'informateur

Les travaux  préparatoires au vote du budget se poursuivent   au palais des gouverneurs à Porto-Novo.  Selon la programmation, quatre ministres et deux présidents d’institution doivent plancher  aujourd’hui pour défendre chacun le budget de son département. Comme d’habitude, ils seront assistés des cadres spécialistes des questions budgétaires de leurs structures. Par rapport à cela, le parlement a mis en place une organisation de deux groupes composés des députés des commissions permanentes  requises pour tel ou tel autre question.  Le groupe 1 dirigé par le président  de la commission des finances l’honorable Grégoire Laourou recevra le ministre du commerce, de l’industrie des petites et moyennes entreprises, celui  chargé de l’économie maritime des transports maritimes et des infrastructures portuaires puis celui de la santé.  Ce groupe est essentiellement composé des députés membres de la commission des finances et des échanges et  la commission du plan de l’équipement et de la production. Quand au groupe 2,  dirigé par l’honorable Chabi Sika, il devra travailler aujourd’hui avec le ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche d’une part et de l’autre avec deux institutions de la république telles que  le conseil économique et social puis la Haute Cours de justice. Rappelons que ces travaux qui ont démarré depuis le début de  le  début de la semaine écoulée est une étape capitale qui précède  l’étude et l’adoption du budget de l’Etat. En effet, c’est un exercice qui impose  à chaque secteur. En effet  tout département ministériel ou institution a l’obligation de  présenter  les différentes composantes de son budget  et de soutenir à l’aide d’arguments valables chacune des lignes à la représentation nationale qui en justifie le bien fondé avant l’adoption. C’est aujourd’hui la deuxième journée de  cet exercice pour le compte de l’étude du budget exercice 2012. Le jeudi 17  novembre dernier, 06 ministères ont passé cette étape. Cela devrait continuer le lendemain  vendredi 18  novembre avec 06 autres départements ministériels mais cela n’a pu être possible à cause de  la visite papale  chez nous au Bénin. Tout compte fait, d’ici la fin de la semaine tous les ministères et institutions passeront  au parlement pour l’examen en commission afin que les discussions et l’amendement de la loi de finances gestion  2012 prévus pour démarrer le vendredi 25 novembre 2012 soit chose effective pour que le budget soit voté à temps.

 

 

Geoffroy Wusa

Publié dans Actualité

Commenter cet article