Transit des marchandises tchadiennes via le Bénin : Yayi rassure Deby de la fiabilité du port de Cotonou

Publié le par L'informateur

Le président Idris Deby a foulé, hier, le sol  béninois. Il a eu un tête-à-tête avec Boni Yayi qui l’a rassuré de la fiabilité du port de Cotonou pour le transit des marchandises tchadiennes.

Le chef de l’Etat Boni Yayi a reçu son homologue du Tchad. Les deux hommes ont  échangé sur  les liens de coopération qui lient les deux nations africaines.  Le transit des marchandises tchadiennes au port autonome de Cotonou (Pac)  n’est pas occulté.  Le président béninois a usé  d’une diplomatie offensive pour convaincre Idris Deby.

« Je suis heureux de venir à Cotonou. Cotonou que je considère comme  N’djamena. Les liens d’amitié et les relations bilatérales entre les deux peuples  ne datent pas d’aujourd’hui. Il est question des échanges commerciaux.  Le port de Cotonou est notre deuxième port », explique Idris Deby Itno.

Pour susciter l’adhésion totale de son hôte, le successeur de Mathieu Kérékou a amené le numéro 1 du Tchad au port de Cotonou.  Il  lui a présenté les merveilles qu’offre le port béninois. Idris Deby a touché du doigt les réalités portuaires.  Il a visté plusieurs unités de ce fleuron économique du Bénin. Il s’agit du guichet unique, de l’enclos des conteneurs, de la douane portuaire et d’autres sous-secteurs non négligeables. 

Un tour d’horizon qui n’a pas laissé le premier des Tchadiens  indifférent. Il a été séduit par tout ce qui se fait au port autonome de Cotonou. Idris Deby entend faire du port béninois un port de choix. Sans doute, le pétrole tchadien peut transiter par le Bénin.  Comme se plaise à dire le gouvernement béninois,  on est en présence d’un partenariat gagnant-gagnant.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Commenter cet article