Soutien aux équipes de première division : Karamatou Ibinkoulé promet un bus flambant neuf pour les « Buffles »

Publié le par L'informateur

Le championnat national de football de transition suit son court normal. Beaucoup de matchs eurent lieu le week-end. Celui qui a opposé l’équipe d’Avrankou à celle des Buffles a retenu particulièrement l’attention des fans du sport roi. Et pour cause !

Les Buffles, c’est le nom de l’équipe principale du Borgou. Dans leur déplacement sur Avrankou, l’équipe des « Buffles » a utilisé un bus. Et c’est ce bus qui a été l’objet de l’événement de ce jour samedi 17 décembre 2011. Le "généreux donateur" (du moins celui qu’ils avaient considéré comme tel jusqu’à ce jour samedi) qui leur avait offert leur bus a, contre toute attente, envoyé un de ses émissaires chercher, prendre, arracher le bus qu’il avait offert à cette brillante équipe des « Buffles du Borgou". Un coup de colère piqué à cause des mauvais résultats de l’équipe ? Non peut-on répondre car à cette étape du championnat, il est trop tôt de tirer de conclusions sur les résultats des équipes. Mais où est le problème ? C’est la question qui est restée longtemps sur les lèvres de ceux-là qui ont assisté à la piteuse scène. La délivrance vint d’un spectateur lorsque celui-ci rappel que le généreux donateur n’est nul autre que le président directeur général du groupe Cajaf Comon, Sébastien Ajavon. Moindre surprise désormais. Tout le monde sait que le président Ajavon est le soutien principal d’un groupe de manager d’équipe qui ont décidé de ne pas marquer de leur présence le déroulement de ce championnat dit de transition. Ce groupe de dirigeants d’équiper avaient tenté en vain de rallier à leur cause les autres équipes susceptibles de participer à ce championnat. Alors l’acte du retrait du bus qui avait été offert au « Buffles du Borgou » est juste un dernier acte de désespoir d’un donateur qui donne un mouton de la main droite tout en retenant de l’autre main la corde de cet animal.

Une démonstration de puissance financière entre Ajavon et Kara

La riche opératrice économique n’a pas du tout apprécié la situation humiliante dans laquelle l’ancien président de la « Ligue professionnelle » a envoyé arracher le bus qu’il avait préalablement offert au « Buffles ». Elle a décidé de remplir le vide créé par le retrait de ce bus. Elle offre pour cette semaine un bus flambant neuf à l’équipe des « Buffles  du Borgou ».

Réaction spontanée mais qui suscite des interrogations ? Est-ce juste une réaction d’orgueil ? Kara veut-elle juste régler des comptes à un rival opérateur économique ? Ou alors est-ce une guerre froide au centre de laquelle l’équipe des « Buffles » s’est retrouvée par chance ? Difficile d’y répondre.

On peut cependant se demander pourquoi une équipe comme Adjobi Fc qui est montée en première division dans un milieu où résident des milliardaires n’a jamais eu la chance d’être soutenue ? Est-ce seulement pour des raisons politiques que ces milliardaires vont venir au secours de « Adjobi Fc» ? Le patriotisme et l’esprit d’assistance de ces milliardaires devraient les amener à reconnaître que la montée en première division de « Adjobi Fc » est un accroissement  de charges. Mieux cela devrait faire la fierté de ces hommes et femmes qui ont les moyens de sponsoriser les mouvements de jeunesse.

Vivement que les nuages se dissipent du champ magnétique de « Adjobi Fc » afin que se lève son jour de chance pour que les riches lui offrent aussi un Bus ou l’assistent autrement.

Mac Espoir

Publié dans Actualité

Commenter cet article