Sortie massive des populations pour l’enrôlement : Candide Azannaï confondu

Publié le par L'informateur

Les milliers d’électeurs exclus de la Lépi sont  sortis, hier,  pour se faire enrôler  dans les arrondissements de Cotonou.  Cette sortie en grand nombre des électeurs confond Candide Azannaï qui  a prédit le contraire.

En effet, lors d’une de ses sorties électorales, l’ancien baron de la Rb  a attaqué l’opposition sur le nombre  d’électeurs laissés en rade dans la réalisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lepi). « On parle de 1300000 électeurs exclus. Ces chiffres   sont inventés. Ça n’existe nulle part», martèle  Candide Azannaï au palais des congrès à Cotonou. Il a prédit que les populations ne vont pas sortir en grand nombre lors d’une éventuelle opération d’enregistrement.

Pourtant, ils sont des milliers de Béninois à prendre d’assaut les lieux d’enrôlement. Seulement parce qu’ils veulent se faire enrôler pour voter dans le cadre de la présidentielle.  Ces électeurs laissés en rade ont manifesté leur volonté de participer à l’élection du président de la République. Il suffit de descendre dans les 13 arrondissements de Cotonou pour constater de visu l’engouement  des foules de citoyens   au niveau des postes d’enregistrement ouverts  à cet effet.

En somme, on peut dire que le ministre de l’industrie Candide Azannaï a fait économie de vérité à propos des milliers de Béninois laissés en rade lors de l’élaboration du fichier électoral. La preuve est que les  populations en âge de voter sont sorties massivement pour se faire enregistrer.  Sauf que ces exclus de la Lepi n’ont pas été enrôlés.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Commenter cet article