Révolution internet : L’opérateur Mtn dote le Bénin de la technologie 3G

Publié le par L'informateur

Le Bénin vient d’être hissé sur le perron d’une nouvelle ère des télécommunications. A travers la signature d’un contrat signé hier au ministère de la communication, l’opérateur Gsm Mtn-Bénin vient d’avoir l’autorisation légale d’exploiter la technologie 3G (technologie 3è génération) au Bénin. C’est une nouvelle amorce vers une révolution internet avec un accès facile, rapide et de bonne qualité.

A l’occasion d’une conférence de presse tenue hier au siège de la direction générale de Mtn-Bénin, des éclaircissements ont été donnés aux professionnels des médias sur la technologie 3G. En effet, l’opérateur Gsm Mtn est désormais autoriser à installer un réseau de télécommunication  donnant au public des services de qualité fiables tels la téléphonie mobile sur le national que l’international, les services de données incluant notamment la visiophonie, l’internet mobile, la TV mobile en ligne, la messagerie multimédia et les contenus multimédias avec haut débit. En terme plus clair, avec la technologie 3è génération, Mtn va permettre aux béninois de pouvoir télécharger leur fichier de grande taille, les vidéos, des films, de la musique, les photos,  et aussi exploiter la visioconférence ou la télévision via l’internet  en un temps records.

Ainsi, le Bénin passe de la technologie 2G (2è génération)  à la technologie 3G qui est encore le luxe dans de nombreux pays africains. En thème de capacité, il faut dire que la technologie 3G offre une connexion de plus de 3Mb/s contrairement à la technologie Edge qui offre une capacité de 200 Kb/s.  Pour la directrice marketing de Mtn-Bénin, il faut dire que la capacité haut-débit de la technologie 3G multiplie par 20 la capacité actuelle de la connexion Edge. «  Il y a trois avantages par rapport à la technologie 3G. Il y a la rapidité : il n’est plus question aux abonnés d’attendre des heures avant d’effectuer des téléchargements. Le second avantage est le coût qui est accessible à toutes de les bourses. Le troisième avantage est lié par rapport à la flexibilité des tarifs aux abonnés. Nous avons une gamme d’options que le client peut choisir en tenant compte de ses besoins, » a déclaré Harriet Muchu.

S’agissant de la sécurisation de ce service, le directeur général de Mtn-Bénin a rassuré les professionnels des médias. Selon Eric Tronel, Mtn-Bénin va diversifier ses sources d’accès à l’internet. « Il y a un autre câble qui va atterrir bientôt à Cotonou, ainsi avec la fibre optique déjà existante, il y aura une commutativité pour sécuriser la connexion. Nous allons aussi explorer les possibilités de connexions avec d’autres câbles des pays voisins, par exemple le Nigeria et aussi nous allons augmenter notre capacité satellitaire », a déclaré le directeur général de  Mtn-Bénin.

La signature de cette licence a coûté à l’opérateur Mtn un montant de 50 milliards et elle couvre une durée de 20 ans. Pour Nicolas Gomez, directeur  Corporate Service, la signature de la licence 3G rentre dans le cadre de la vision de l’opérateur Mtn qui veut être le leader des télécommunications en Afrique et sur les marchés de développement. Une vision qui cadre avec l’objectif du gouvernement de faire du Bénin d’ici 2015 le quartier numérique de l’Afrique.

Mais déjà, il faut dire que le Bénin vient de rejoindre le cercle restreint des pays de l’Afrique dotés de la technologie 3G puisqu’en dehors de quelques pays de l’Afrique du Nord, de l’Afrique du Sud, du Kenya, du Rwanda et de l’île Maurice, le reste des pays africains sont en cours d’opérationnalisation de la technologie 3è génération.

Constant ADJAHOUNGBA

Publié dans Actualité

Commenter cet article