Réunion de crise : L’Un décide du sort de la Rb ce jour

Publié le par L'informateur

Les membres de l’Union fait la nation (Un) tiennent, ce jour, une réunion de crise à Cotonou. La nouvelle orientation de la Renaissance du Bénin (Rb) est le problème crucial à débattre.  Nul ne sait encore  la sanction à appliquer  au parti de Léhady Soglo.

 Le président de la Rb, un ténor de l’Un, se rallie à la mouvance présidentielle à travers ses comportements politiques.  Mieux, Léhady Soglo est allé officialiser sa nouvelle orientation politique à la présidentielle de la République. Un tel acte ne peut passer sous silence à l’Un. 

En présence des leaders Bruno Amoussou, Kolawolé Idji, Lazare Sèhouéto, Séfou Fagbohoun,  la Rb va se défendre à la barre de l’Un. Ce qui va permettre aux  autres entités de l’union  d’appliquer à la Rb la sanction convenable.  Soit, l’exclusion. Soit, l’avertissement.  Toujours est-il que la formation politique de Léhady Soglo risque une sanction  pour son ralliement au régime Boni Yayi. Mais comment est-on arrivé à ce niveau ?

Suite à l’échec du candidat de l’Un Adrien Houngbédji à la présidentielle écoulée, la Rb commence à poser des actes au grand dam des autres « unionistes ». Primo,  Boniface Yèhouétomè est allé au bureau de l’Assemblée nationale au poste du 2è vice-président.  Secundo,  Blaise Ahanhanzo Glèlè est nommé ministre de l’environnement dans le premier gouvernement Yayi II.  Tercio, Epiphane Quenum est élu à la tête de la commission du plan du parlement.  Quarto, Léhady Soglo est  allé remercier  Boni Yayi au palais en  confirmant son appartenance à  la mouvance.

Une telle attitude de la Rb n’as reçu l’adhésion des autres partis   alliés.  Cette formation politique  est appelée à s’expliquer devant ses pairs. Sur ce, le sort du parti de Léhady Soglo va être scellé.

 

Aziz IMOROU

Publié dans Politique

Commenter cet article