Réaménagement technique du gouvernement : La tête du ministre des finances mise à prix

Publié le par L'informateur

« Jamais un sans deux », dit l’adage. Ainsi donc, après le réaménagement technique du gouvernement ayant conduit à une permutation entre le titulaire du portefeuille du ministère de l’économie maritime et celui de la culture, les sources généralement bien informées annoncent un autre.  Cette fois-ci, c’est la tête du ministre de l’économie et des finances, Mathys Adidjatou qui est mise à prix. Les mêmes sources indiquent que la première femme à avoir occupé cet important portefeuille depuis l’accession du Bénin à la souveraineté nationale doit plier bagage pour se faire valoir ailleurs. Et c’est un collègue du gouvernement, le professeur d’économie Gbian qui serait pressenti pour prendre la place de la dame des finances. Ce dernier, rappelons-le est le ministre en charge de l’énergie et de l’eau.

Par ailleurs, au delà du ministère de l’économie et des finances, le réaménagement technique concernerait également le ministère de la culture. Evidemment, le ministre Abimbola qui est titulaire de ce département depuis quelques semaines a été débarqué du champ de l’économie maritime. Si on se situe dans la logique où le ministre Abimbola y a chuté en attendant de repréciser son rôle, les choses pourraient être claires maintenant.

Hier, lorsque dans la nuit l’information est parvenue à notre rédaction, nous avons tenté de joindre certains députés membres du bureau du parlement. Ceci, parce qu’il ne saurait y avoir de remaniement ou de réaménagement technique du gouvernement sans l’avis ne serait ce que technique du bureau de l’assemblée nationale, suivant les prescriptions légales. Il ressort de cette démarche d’investigation que dans tous les cas, ledit bureau ne saurait se réunir si ce n’est ce jour mardi.

Les clarifications sont donc pour ce jour.

L. A

Publié dans Politique

Commenter cet article