Probable évacuation sanitaire du Pdg de Icc-Services : Le gouvernement planifie-t-il la libération en douce de Guy Akpogan ?

Publié le par L'informateur

En ces temps-ci, des rumeurs les plus persistantes font état de ce que le Pgd de Icc-Services Guy Akpolagan incarcéré à la prison civile de Cotonou serait  malade. Aussi dit-on qu’il est urgent de l’évacuer en France pour des soins adéquats. Il faut dire que le gouvernement Boni Yayi est en train de préparer l’opinion à la libération de celui là qui a «escroqué» plus de 100 milliards fcfa des populations béninoises.

En effet, à quoi joue le gouvernement du changement ?  Il veut étouffer la rocambolesque affaire de placement illégal d’argent qui a éclaboussé des autorités insoupçonnables au sommet de l’Etat, estiment des observateurs avertis. Le pouvoir lance des ballons d’essais au sujet de cette escroquerie financière qui a touché les femmes, les jeunes et les vieux sur toute l’étendue du territoire national. Primo, on apprend que l’état de santé de Guy Akplogan serait  détérioré à la maison d’arrêt de Cotonou. Un alibi bien trouvé. Secundo, on agite sa probable évacuation sanitaire au pays de Nicolas Sarkozy.

En somme, l’objectif du gouvernement est de consulter l’opinion sur la probable libération du Pdg de Icc-Services. Et si les réactions sont favorables, les «adeptes» du  changement vont commettre leur forfait sans arrière-pensée. Sous le fallacieux prétexte de l’évacuation sanitaire, l’intéressé sera libéré sans autre forme de procès. Mais une fois libéré, Guy Akpogan ira se reposer dans un hôtel en France en laissant sur les carreaux les milliers de victimes qui attendent les 100 milliards fcfa à elles volés. Le chef de l’Etat Boni Yayi commettrait ainsi une grosse erreur qui risque de compromettre ses chances à la présidentielle prochaine.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article