Présidentielle 2011 : La machine Un définitivement lancée le 18 décembre

Publié le par L'informateur

Petit à petit, les leaders de l’Union fait la nation (Un) ont conçu un programme de société digne du nom. Les experts  et les cadres de l’Un commis pour cette tâche ont livré les travaux de leur réflexion. En effet, le candidat de l’opposition Me Adrien Houngbédji présente, le 18 décembre prochain à Cotonou, son projet de société qui prend en compte les remèdes des maux dont souffre le Bénin. Autrement dit, la machine Un va être mise en branle. «…depuis 06 mois, il y a eu des travaux de réflexion avec des experts et des cadres de l’Union fait la nation. Nous avons diagnostiqué les maux dont souffre le Bénin et les solutions à apporter. Les populations vont découvrir, le 18 décembre prochain, la vision de l’Union fait la nation et la vision du candidat Houngbédji. Un programme de société pour un changement qualitatif, mais pas le changement qui est en cours et qui fait mal aux Béninois…», annonce le député de l’Union fait la nation Eric Houndété. «Le 18 décembre prochain, nous allons faire notre investiture. Mais à cette occasion, l’Union fait la nation délivrera son message d’espoir à toutes les Béninoises et à tous les Béninois… », confirme le candidat de l’opposition Me Adrien Houngbédji. En tout état de cause, les ténors de l’Un Bruno Amoussou, Nicéphore Soglo, Adrien Houngbédji, Kolawolé Idji, Léhady, Lazare Sèhouéto, Séverin Adjovi, Gaston Zoussou, Kamarou Fassassi et consorts vont dévoiler  aux Béninois ce qu’ils ont de mieux que le changement du chef de l’Etat Boni Yayi. Un projet de société qui prend en compte la santé, l’éducation, l’économie et autres domaines non moins importants. Il faut préciser que tous les secteurs vitaux figurent en bonne place dans ce programme de l’Union fait la nation. Certes, ce projet de société est  axé  sur l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises qui ploient sous le poids de la misère.

Aziz IMOROU

Publié dans Politique

Commenter cet article