Présidentielle 2011 : 11 candidats demandent un nouveau report

Publié le par L'informateur

Répondant à l’appel de Me Adrien Houngbédji, candidat unique de l’Union fait la nation (Un), 11 des 14 candidats en lice pour le scrutin présidentiel 2011 se sont prononcés hier sur l’impasse électorale que traverse le Bénin. Ils se sont retrouvés à l’hôtel Novotel Orisha pour réfléchir sur la crise électorale que vit notre pays. Après une analyse minutieuse de la situation, ils demandent un nouveau report des élections présidentielles. Et ceci, dans le respect de la constitution.

Me Adrien Houngbédji, Abdoulaye Bio Tchané, Dr Késsilé Tchalla, Salomon Biokou, Victor Prudent Topanou, Janvier Yahouédéhou, Antoine Dayori et les représentants de Jean-Yves Sinzogan, Christian Enock Lagnidé, Cyr M’po Kouagou, Issa Salifou, ont réfléchi sur le blocage du processus électoral au Bénin. Après un état des lieux, ils constatent avec amertume l’exclusion de 1300 000 citoyens de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). Les 11 prétendants à la course présidentielle 2011 remarquent aussi la non disponibilité de la Lépi et des cartes d’électeurs à la veille de la campagne électorale. Une montagne d’irrégularités qui n’augurent pas d’un lendemain meilleur pour le Bénin. Le Collectif des présidentiables demande à travers une déclaration lue par Victor Prudent Topanou, le report de quelques semaines des élections. Ils souhaitent que cela se fasse dans le respect de la constitution. Ils invitent les acteurs du processus électoral à rechercher des solutions de consensus par le dialogue.  (Lire le communiqué final)

Parfait BOCO

COMMUNIQUE FINAL DE LA RENCONTRE D’ECHANGES ET DE CONCERTATION DES CANDIDATS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2011

Ce jeudi 17 février 2011 se sont réunis dans la salle BOBAB de l’hôtel NOVOTEL, les candidats à l’élection présidentielle de Mars 2011.

Après analyse approfondie de la situation préélectorale le collectif de 11 candidats sur 14 à l’élection présidentielle

1- Invite les acteurs à divers niveaux de responsabilité de notre pays en général et du processus électoral en particulier à rechercher les solutions de consensus par le dialogue en vue de la sauvegarde de la paix.

2- Constate l’exclusion de un million 300 mille électeurs soit plus du tiers du corps électoral, la non disponibilité de la liste électorale permanente informatisée et le non distribution des cartes d’électeurs à la veille de l’ouverture de la campagne électorale.

3- Exprime la nécessité de s’assurer de la disponibilité de la liste électorale par une expertise indépendante et le cas échéant d’opérer les corrections qui s’imposent.

En conséquence de ce qui précède, le collectif des candidats demande le report de quelques semaines de l’élection présidentielle aux fins ci-dessus énumérées.

Le tout dans le respect des dispositions de notre constitution relative à la durée des mandats des institutions républicaines.

Etaient présents, les présidents :

Adrien HOUNGBEDJI

Abdoulaye BIO-TCHANE

Kessilé TCHALA SARE

Salomon Joseph BIOKOU

Victor Prudent TOPANOU

Janvier YAHOUEDEHOU

Antoine DAYORI

Etaient représentés :

Jean Yves SINZOGAN

Christian Enock LAGNIDE

Cyr N’PO KOUAGOU

Salifou ISSA

 

Publié dans Politique

Commenter cet article