Présentation de vœux des institutions au chef de l’Etat : Nago insulte ses collègues, Yayi acclame

Publié le par L'informateur

Lors de la présentation de  vœux des présidents des institutions au chef de l’Etat , le président de l’Assemblée nationale a tenu des propos « injurieux » à l’endroit de ses collègues. Mathurin Nago  ne fait pas de quartier sur le comportement des députés de la 5è législature.   Mais  au cours de la présentation son  bilan quinquennal, Boni Yayi a remercié le président parlementaire le plus contesté du renouveau démocratique au Bénin.

En effet,  l’ancien ministre de l’enseignement supérieur traite les députés de « menteurs ».  Selon Mathurin Nago,  les élus de la nation ont usé des manœuvres politiciennes pour le déstabiliser à tout prix.  Mais comme le pouvoir vient de Dieu, ils ont échoué dans leur « méchanceté gratuite » au parlement. Et il est resté imperturbable pour être en face du chef de l’Etat à l’occasion de la présentation de vœux des institutions au n°1 des Béninois.   

En dépit de ces propos « calomnieux »  et du rejet des rapports du président parlementaire « contesté », le chef de l’Etat lui décerne un satisfecit, le samedi dernier.  « L’infatigable président de l’Assemblée nationale. Je dois le remercier. La République a deux trains. Je conduis un. Il conduit le second. Mais vous savez comment le second train s’est comporté.  Mais nous avons notre manière de nous parler.  Et quand j’appuie sur le bouton ça dit « piipan » ! Il me répond en disant « piipan » ! Il me dit monsieur le président le train est en marche. », raconte Boni Yayi avec sourire aux lèvres.

En tout cas, le chef de l’Etat donne ainsi raison aux députés de l’opposition.  « Le président de l’Assemblée nationale se comporte comme le 27è ministre du gouvernement. », ironise Lazare Sèhouéto de l’Union fait la nation (Un) en son temps. Il n’en est pas autrement pour son collègue Antoine Kolawolé Idji qui trouve que l’Assemblée nationale est en danger.  « Le parlement béninois est une caisse de résonance du gouvernement », dénonce l’ami politique de Séfou Fagbohoun.  Sur ce, les députés ont rejeté six fois de suite le rapport du président de  l’Assemblée nationale pour montrer leur indignation.  Le chef du gouvernement vient de confirmer les soupçons des parlementaires qui trouvent  que Mathurin Nago est en mission pour Boni Yayi.

Aziz IMOROU

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article