Politique nationale : Houdé et Gningla à nouveau dans les bras de Yayi

Publié le par L'informateur

C’est une audience au Palais de la Marina qui aura rendu public ce qui peut être considéré comme le retour au bercail de deux amis prodigues. Venance Gningla, député élu de la 5ème circonscription électorale et Valentin Aditi Houdé, élu lui aussi de la même circonscription électorale que son prédécesseur sont désormais redevenus des amis et ardents défenseurs de la politique de Boni Yayi. C’est ce qui ressort de leurs déclarations à la fin de l’audience que leur a accordée le président de la République.

«Nous sommes entièrement prêts à accompagner le président Boni Yayi dans tout ce qu’il fait. Nous avons consulté notre base. Et notre base nous l’a accordé. Nous avons abordé toutes les questions actuelles notamment la crise entre le gouvernement et le monde syndicale. Vous savez, c’est à travers le dialogue qu’on apporte des solutions aux problèmes. Nous étions avec le Dr Boni Yayi en 2006. Vous savez, nous avions contribué à l’élection de l’actuel chef de l’Etat. Mais au fil des jours les choses se sont détériorées. Bon, en toutes choses il faut savoir faire table rase du passé… », a déclaré l’honorable Valentin Houdé. Il est donc clair que Houdé n’est pas de nature à ressasser indéfiniment les contradictions et querelles du passé. Il se tourne résolument vers le futur en restant aux côtés du président Boni Yayi. Mieux il n’entend point se laisser distraire par qui que ce soit. Il ajoute à cet effet que ceux qui ne se retrouvent pas dans la logique des réformes initiées par le chef de l’Etat peuvent continuer de l’ »autre côté » tout en respectant la nécessité de laisser le pays avancer.

Son collègue et ancien concurrent de la 5ème circonscription électorale n’a pas voulu se laisser ravir la vedette de nouvel allié du chef de l’Etat. « Le président Boni Yayi a été réélu président de la République. Nous aussi nous avons été réélus députés. Alors il est bon d’envisager une mise en synergie de toutes les énergies ; mettre les forces ensembles pour la construction d’un Bénin meilleur » a ajouté l’honorable Venance Gningla.

Pour ceux qui doutaient encore de l’unité retrouvée autour du président Boni Yayi les vérités sont désormais versées sur la place publique. La classe politique béninoise va vers la réalisation de la paix sociale. Les tensions politiques se taisent au profit de l’unité pour le développement du Bénin.

Désormais Ouidah et Zê se joignent au programme de Refondation du Bénin.

 

Claude ALOFA

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article