Politique nationale : Domingo et Agoua enfin dans les bras de Yayi

Publié le par L'informateur

Le chef de l’Etat Boni Yayi a reçu, hier au palais, en audience les honorables  Cyriaque Domingo et Edouard Agoua. Ces deux députés de l’opposition  ont promis de soutenir le pouvoir en place.

Le gotha présidentiel vient d’enregistrer deux soutiens de taille. «Nous avons déclaré au chef de l’Etat que nous sommes avec lui », a dit Edmond Agoua à la sortie de l’audience. Il est prêt à participer au développement du pays aux côtés de Boni Yayi. Il fait partie de la mouvance présidentielle. L’homme de Glazoué entend faire le jeu du chef de l’Etat à l’Assemblée nationale dès à présent.

Il en est de même pour son ami politique Cyriaque Domingo. «En tant que députés de la nation, nous avons essayé de rencontrer le chef de l’Etat à deux. Nous le soutenons. Il a de  l’amour pour ce pays », a déclaré l’homme de Houéyogbé. Cyriaque Domingo a expliqué  qu’il  rejoint  l’équipe de Boni Yayi pour développer sa région. 

Mais les deux amis politiques ont milité au sein du G13 de Salifou Issa Saley. Un regroupement politique qui a donné de la trouille à Boni Yayi au cours de son premier quinquennat. Bien que le G13 se dise de la mouvance présidentielle, les membres ont fait le jeu de l’opposition. Lors de la présidentielle de 2011, ces deux leaders politiques ont rejoint l’Union fait la nation (Un). Edmond Agoua et Cyriaque Domingo ont battu la campagne électorale pour Adrien Houngbédji contre Boni Yayi.  L’Un n’a pas remporté l’élection présidentielle. Le groupe politique de Bruno Amoussou a commencé par se vider au profit des «Cauris» au pouvoir.  Comme d’autres  « Unionistes», Edmond Agoua et Cyriaque Domingo ont abandonné la baraque de l’Un pour les Fcbe.   

 

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article