Piétinement des travaux de la réhabilitation d’Abomey : Très fâché, Yayi menace de supprimer l’Archa

Publié le par L'informateur

Le chef de l’Etat n’a pas apprécié, hier, l’évolution des travaux de l’Agence pour la réhabilitation de la cité historique d’Abomey (Archa) confiés à Maxime Houédjissin. Très fâché, le président Boni Yayi menace de supprimer l’Archa qui devient, à ses yeux, une agence budgétivore. En effet, le n°1 des Béninois a sillonné la quasi-totalité des chantiers de la réhabilitation de la cité des rois. Il a constaté de visu que tout tourne au ralenti. Et malgré la bagatelle somme engloutie dans l’Archa, les travaux  n’ont pas évolué autrement. Tout tourne autour de 25%.  Surtout, le point financier fait au président indique que l’Etat a injecté plus d’un milliard de nos francs dans cette affaire. Mais le directeur général de l’Agétur en charge de l’exécution des travaux a encaissé environs 200 millions Fcfa.  Où est passé le reste des millions ? Les millions Fcfa sont-ils allés dans le fonctionnement de l’Archa ? Ou bien l’Archa devient-elle une agence budgétivore ? En tout cas, n’ayant pas trouvé de réponses à ces interrogations, le successeur du général Mathieu Kérékou a piqué une colère noire en présence du roi d’Abomey Agoli-Agbo. Il ne peut en être autrement pour le chef de l’Etat qui veut laver son image devant les populations de la capitale historique du Bénin.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Commenter cet article