Pénurie du gaz domestique : Le ministre Séphou constate les limites de la Sonacop

Publié le par L'informateur

Le gaz domestique se fait rare, depuis peu, sur le territoire national. Pour comprendre les raisons, le ministre Madina Séphou a rencontré les acteurs du  secteur. Mais grande a été sa désillusion.

 

En cette période, le gaz devient de l’or. Connaissant la souffrance des populations, le ministre du commerce est allé toucher du doigt la réalité sur le terrain. Le ministre Madina Séphou déplore la  misère que vivent les consommateurs de gaz. « Cette crise, qui perdue, est inexplicable. Il est inadmissible que nous mettions les populations en difficulté », a-t-elle déclaré sur Lc2. Mais le successeur de Christine Ouinsavi  sait désormais à quoi s’en tenir.

« Ce sont les cumuls des demandes qui sont à l’origine de la situation.  Si on ne satisfait pas les demandes  de la semaine écoulée, on enregistre encore des demandes de la semaine en cours. Ce qui complique tout », explique le Dg/Sonacop Expédit Houessou sur la même chaîne. Une pénurie qui pénalise les populations à divers niveaux.

Mais à qui la faute ? Soit,  la Sonacop a montré ses limites. Soit, l’Etat fait preuve d’une démission notoire. Mais la situation, qui prévaut en matière de gaz,  ne dépend pas  de la Société nationale de la commercialisation des produits pétroliers (Sonacop). L’Etat est responsable des dysfonctionnements de cette maison pétrolière.  Si le gaz existe à tous les points de vente, cette société  ne va pas refuser de satisfaire les demandes de ses clients à temps. Combien de points de vente dispose la société  dans le pays ? Une centaine. Ces points sont-ils approvisionnés ? Encore que beaucoup ne fonctionnent pas à pleins temps.

Concernant l’Oryx, le directeur administrateur Pierre Biton a craché ses vérités au ministre du commerce. « La pénurie est due à l’arrêt de notre installation pour des raisons réglementaires. Mais les bouteilles sont remplies déjà », précise-t-il sans détours. Il se prépare pour approvisionner ses points de vente habituels. Les clients de l’Oryx vont disposer de gaz dans l’immédiat. Mais le ministre Madina Séphou ne souhaite pas mieux.

 

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Commenter cet article