Organisation du 1er août 2012 : Séverin Adjovi force la main à Yayi

Publié le par L'informateur

Le maire Séverin Adjovi  se bat des pieds et des mains pour que la commune  de Ouidah abrite  la fête de l’indépendance de l’année prochaine. Il a sollicité, hier sur Canal 3 Bénin, l’aide du chef de l’Etat dans ce sens.

 

« La ville de Ouidah doit se positionner pour abriter le 1er août 2012 », souligne Séverin Adjovi. Si le chef de l’Etat va faire le choix, il doit avoir un regard sur cette ville, indique-t-il sans détours.

Séverin Adjovi a démontré les atouts qui militent en faveur de l’ancienne ville des esclaves. Il a indiqué les boulevards qui vont servir au défilé militaire et civil.  Il n’a pas occulté les locaux qui peuvent abriter le premier conseil des ministres dans sa commune. Si on prend en compte les démonstrations du maire, Ouidah est prête pour accueillir l’évènement.

L’ancien ministre de la communication de Mathieu Kérékou ne s’arrête pas en si bon chemin. Il sollicite, au nom de ses administrés, une audience auprès du président de la République pour lui annoncer la nouvelle. « Nous demandons une audience au chef de l’Etat pour lui apporter la clé de Ouidah », poursuit le maire. Ce sont les populations qui le demandent, s’empresse-t-il d’ajouter.

La bataille pour l’organisation de la fête de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale, dans le compte de l’année 2012, commence ainsi dans les médias. Or, le premier secrétaire général du gouvernement Eugène Dossoumou a été on ne peut plus clair lors de l’édition écoulée à Natitingou. « La rotation  est terminée » s’obstine-t-il à défendre.

Mais l’homme du pouvoir l’a dit sans compter avec la volonté de Sévérin Adjovi. L’ex-ministre de la communication de Mathieu Kérékou prône la rotation au niveau des villes secondaires.

Comme les chefs-lieux de département, Ouidah mérite d’abriter la fête de l’indépendance. Si elle obtient l’organisation du 1er août prochain, les 70 autres communes vont en demander les années à venir. Une nouvelle rotation festive risque de s’ouvrir.

 

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article