Menace de suspension du football international : La Fifa donne un ultimatum de 72h au Bénin

Publié le par L'informateur

Nous avions prévenu de la situation qui adviendrait au cas où, non seulement, la Cour d’appel viendrait à confirmer la décision du tribunal de 1ère instance, mais surtout si le camp Attolou prenait service en qualité de président de la Fédération béninoise de football. Nous avons également fait cas d’une correspondance de la Fifa qui devrait réunir sans délai le Comité d’urgence pour prendre une décision sur le Bénin au cas où la sentence du juge du second degré venait à remettre en cause les articles 13 et 17 des Statuts de la Fifa qui obligent les associations membres à diriger leurs affaires en toute indépendance sans l’ingérence d’un tiers. Les choses sont désormais allées très vite quand à la crise qui secoue à nouveau le sport roi  au Bénin. Alors que la passation de service est annoncée pour ce jour lundi, le camp Anjorin Moucharaf se presse et passe service. C’était le jeudi dernier. La passation de service a été faite par exploit d’huissier. Les clés du siège de la Fédération béninoise de football ont été remises au nouveau « président » Victorin Attolou par exploit d’huissier. Désormais, c’est bien lui le nouveau patron du football béninois. Mais pour combien de temps ? La question se pose puisque déjà le lendemain de la passation, soit le 20 juillet, le Comité d’urgence de la Fifa s’est effectivement réuni et a pris d’importantes décisions. « Le Comité a décidé d’octroyer un délai jusqu’au mercredi 25 juillet 2012, y compris, pour que la décision soit révoquée et à défaut, de suspendre la Fbf avec effet immédiat jusqu’à ce que l’interférence cesse… ». C’est Rfi qui en donné la première dans la matinée de ce dimanche cette information. Hier tard dans la nuit, nous avons pu rentrer en possession du facsimilé dont la teneur suit…

Publié dans Actualité

Commenter cet article