Manifestation pour exiger leur droit de vote : La police empêche une marche des non enrôlés à Porto-Novo

Publié le par L'informateur

Les populations non enrôlées de  Porto-Novo  ont pris d’assaut en début de semaine,  le  5ème arrondissement de la   ville capitale, pour se faire enregistrer. A   la suite d’une longue attente, elles se sont soulevées,  pour se faire entendre. Mais leur ardeur a été vite émoussée par les forces de l’ordre déployées sur le terrain. Jugeant illégale l’initiative   des non enrôlés, les hommes en uniforme se sont mobilisées,  pour mettre fin à leur manifestation.  Les omis de la Lépi ont été  donc dispersés par les forces de sécurité. « Ils nous ont demandé de venir nous faire enregistrer dans le 5ème arrondissement. On  est venu mais à notre grande surprise, on n’a pas vu les agents recenseurs. Après quelques heures d’attente, on a décidé de   manifester pour réclamer notre droit, du moins pour exiger la mise en application de la loi dérogatoire votée par l’Assemblée nationale. Mais la police est venue nous disperser », a déclaré un manifestant. 

Du  côté des forces de l’ordre, on parle d’une manifestation illégale des non enrôlés  qui a été empêchée pour maintenir l’ordre. « L’exercice d’un droit ne doit pas empêcher  la jouissance d’un autre. Que l’on ne vienne pas se faire enregistrer à temps, que le processus mette du temps, c’est un problème.   Mais si on manifeste pour  se faire enrôler afin  d’avoir sa carte d’électeur, il n’y a rien de plus normal. Mais  on  ne doit pas profiter de ça  pour faire des manifestations non autorisées. Nous  nous sommes des forces républicaines. Quand on veut marcher, il y a une procédure.  Si on veut marcher, on avise l’autorité administrative avec l’aval de Monsieur le préfet qui est le responsable numéro 1 du maintien de l’ordre dans le ressort du département », a clarifié  M. Alédji, Commissaire central de la ville de Porto-Novo. 

Parfait BOCO

Publié dans Actualité

Commenter cet article