Hadj 2011 : Des pèlerins sont enfin de retour

Publié le par L'informateur

Les pèlerins béninois sont revenus, samedi 26 novembre, au bercail. Ceux, qui ont eu la chance d’aller à la Mecque, sont descendus à Cotonou.

 

Le vol des nouveaux hadj béninois a atterri à l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin. Sourire aux lèvres, les pèlerins sont descendus de la compagnie Africa Airways. Une fois descendus, ils se jettent dans les bras de leurs parents et amis venus nombreux les attendre. Une ambiance très bon enfant a duré plusieurs minutes à l’aéroport. Baisers et accolades ont sanctionné ces retrouvailles historiques. La joie est partagée. «Je suis heureuse de revoir mes enfants», a lancé une hadja. « Mon père est revenu de la Mecque. Je suis très content de l’accueillir », a déclaré un fils d’un hadj. Un moment merveilleux qui n’est pas gagné d’avance.

En effet, ils sont des milliers de  musulmans candidats au  hadj 2011. Ils ont versé près de 2 millions de francs Cfa aux organisateurs. Mais l’organisation du pèlerinage a failli. L’avion, qui devait amener ces pèlerins à la Mecque, n’a jamais atterri à l’aéroport de Cotonou. Les autorités béninoises ont pris la mesure des choses. Ces fidèles d’Allah sont allés sur les lieux saints de l’Islam dans des conditions pénibles. Bon nombre de pèlerins ont rallié l’Arabie Saoudite via le Nigéria. La compagnie Ethiopie Airlines a embarqué d’autres à Cotonou pour la terre sainte. Les pèlerins, qui n’ont pas eu cette chance, ont accompli leur pèlerinage dans les bleds de Zongo, loin de la Mecque.

En dépit des conditions pénibles au départ de Cotonou, ces musulmans sont allés à la Mecque. Ils ont acquis  le titre de hadj. Peu importe, le temps de l’accomplissement de ce pilier de l’Islam. Ils ont voulu être hadj. Et ils le sont. Toujours est-il qu’on les appelle désormais hadj et hadja.

 

Aziz IMOROU

Publié dans Société

Commenter cet article