Gestion du fichier électorale: Les révélations d’un membre de la Céna

Publié le par L'informateur

Pour ceux qui doutaient encore de ce que la Lépi est une liste truquée, tronquée et truffée de fausses informations, un membre de la Céna leur a donné des précisions hier. En effet, c’est Edouard Aho qui a formalisé ce qui paraissait jusque-là comme des rumeurs. De quelles rumeurs s’agit-il ? Quelques heures seulement après la cérémonie officielle de remise de la Lépi à la Céna 2011, les informations sont allées vite. Il était entendu çà et là que « les paquets officiellement remis dimanche par Bako à grand renfort médiatique comportait le répertoire de ventilation des centres de vote et non la liste électorale. «  Selon ces mêmes rumeurs le « paquet remis par Bako aurait été déjà remplacé trois fois sans qu’officiellement on ait encore permis aux autres membres de la Céna d’accéder à leur contenu. » Aussi, était-il dit que « les techniciens de la Miréna attendu pour ouvrir les kits remis à la Céna ont répondu jusque-là aux abonnés absents. » C’est toutes ces rumeurs que le conseiller à la Céna, Edouard Aho a confirmé hier sur la chaîne de télévision Canal 3. Selon lui, il ne s’est agit jusque-là que d’un bluff. La Lépi n’est pas arrivé à la Céna. Bien au contraire Bako a trompé la vigilance du peuple et pour cause. La boîte estampée de « LEPI » ne contenait rien que le répertoire des centres de vote. Erreur serait-on tenté d’accorder à Bako. Mais hélas ! Cette erreur n’a pas pu être corrigée depuis le 20 février. Selon Aho, dès que le boîtier leur a été remis, ils ont demandé à y voir le contenu. Mais malheureusement  rien n’y figurait autre que le fameux répertoire des centres de vote. Et depuis les choses se sont empirées. Le président de la Céna aurait fait main-basse sur le boîtier et son contenu. Les autres membres du bureau n’ont pas été officiellement appelé à voir le contenu. Les plus curieux et très agaçants se sont rendu compte que le boîtier était plus un jouet pour enfant qu’une liste destinée à faire voter des adultes.

Le pire lorsqu’il a été question d’ouvrir les Kits, les conseillers de la Céna sont restés abasourdis. Il n’y avait pas possibilité d’accéder à ce contenu. Les techniciens de la Miréna appelés à la rescousse n’ont fait que se faire désirer de tout le temps. Mais dès qu’ils ont pu se rendre disponible, ils sont venus à la Céna avec un autre boîtier avec ce qui aurait pu être la vraie liste. Agacement mais petit soulagement quand même des conseillers. Mais ce fût un soulagement de courte durée. Le nouveau paquet est encore faux. Il ne contient pas la vraie liste. Et déjà trois fois de suite ces techniciens sont revenus sans avoir pu remettre la vraie liste à la Céna. Alors que se passe-t-il ?

Les informations selon lesquelles la Miréna n’avait pas validé la liste remise pas Bako à la Céna se vérifient-elles ? La remise officielle aura été une farce à la fasse du peuple béninois. Comment Bako a-t-il pu oser tromper à un si haut niveau le peuple béninois et la communauté internationale ? Le professeur a-t-il choisi de détruire la nation ?

Seule l’histoire répondra.

 

Claude ALOFA

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article