Emeute à la frontière bénino-nigériane à Igolo : Les postes de police béninois incendiés

Publié le par L'informateur

Plus rien ne reste des deux postes de police de la frontière bénino-nigériane à Igolo dans la Commune d’Ifangni. Le feu a tout emporté   hier suite à une émeute survenue dans la soirée d’hier. A l’origine une bagarre entre un civil nigérian qui refusait de se plier aux injonctions des éléments de la police béninoise en poste à cette frontière. Selon les recoupements, tout est parti de l’échauffourée entre un passant et un aide-policier communément appelé «clébé». Le passant nigérian  aurait refusé de donner de l’argent au «clébé» à défaut de disposer de pièces d’identité. Les échanges entre les deux hommes ont vite tourné à la bagarre au point où le «clèbè» a  reçu le soutien d’un policier béninois pour maitriser le passant nigérian qui aurait été molesté avant d’être conduit  au poste de police d’Igolo dans un état critique. Les amis de la victime sont venus à la charge en saccageant tous les deux postes de la police en mettant feu à tout. C’était la débandade à la frontière d’Igolo, apprend-on des mêmes sources. Les commerçants ont dû s’enfermer dans leurs boutiques pour ceux qui n’ont pas pu fuir les lieux. Au moment où nous mettions sous presse, le haut commandement militaire a dépêché ses éléments sur les lieux et l’ordre est déjà rétabli même si les dégâts.

Geoffroy Wusa

Publié dans Société

Commenter cet article