Eliminatoire Can Junior U-20 : Le Bénin sort la côte d’ivoire (Le choix gagnant du président Yayi Boni)

Publié le par L'informateur

Les écureuils juniors sont venus à bout des éléphanteaux. Dans la confrontation retour de la journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique junior, le Bénin a tenu en échec un  grand de la sous région, la côte d’ivoire. Une confrontation sanctionnée par un match nul synonyme d’élimination pour les jeunes frères de Didier Drogba vaincus à l’aller par 3-0. Cet exploit du team national n’aurait pas été possible sans la vision du chef de l’Etat qui a enrayé la crise avec La fédération internationale de football association, en optant pour la règle de non ingérence.

Côte d’ivoire - Bénin : 0-0. Le Bénin passe au tour suivant en éliminant les éléphanteaux de la Côte d’ivoire. Un exploit de la jeune génération de joueurs qui est à saluer.

En amont de cette réussite : la vision du chef de l’Etat. Il y a quelques jours, suite à l’injonction de la Fifa de suspendre le Bénin, le chef de l’Etat a décidé en sa qualité de premier magistrat de suspendre la décision de justice en attendant celle de la cour suprême. Au temps fort de cette crise le président disait : «  Je ne souhaite pas sacrifier cette jeunesse de notre pays. En plus on risque le retour au pays de nos jeunes qui sont au Brésil. »

Le choix du père de la nation est payant. La victoire du Bénin sur la Côte d’ivoire hier en est la preuve palpable. Alors que les pronostics ne leur étaient pas favorable au départ,  Les écureuils juniors ont démontré par cette prestation des grands soirs que le Bénin et le chef de l’Etat peuvent toujours compter sur eux.

Une donne qui ne doit pas réjouir une certaine classe d’hommes qui pensent et crient que la réussite du Bénin dans le football ne peut passer que par leur présidence. Bérézina ! semble leur montrer les résultats du team national dans la course à la coupe d’Afrique des nations Algérie U-20.

Dans la course à la Can  junior 2013, les écureuils seront en confrontation avec les lionceaux du Sénégal. Toute chose qui démontre que le Bénin est dans les grandes nations de football.

Cette prochaine confrontation est prévue pour le mois de septembre. D’ici là, la bande à Ulrich Alohoutadé, Mathias Déguenon et Expédit Dossou-gbété peut savourer sa victoire et préparer dans la sérénité les prochaines joutes.

Au demeurant, les écureuils juniors rentrent victorieux de leur périple au pays  de ADO (Allassane Dramane Ouattara). Une victoire qui doit en appeler une autre. Ceci dans l’espoir de faire flotter le drapeau  national à la coupe d’Afrique des nations  junior qui se déroulera en 2013 en Algérie.

Oswald S. DOSSEY

Publié dans Actualité

Commenter cet article