Election d’un membre Fcbe dans l’exécutif communal d’Abomey : Léhady renvoie l’ascenseur à Yayi

Publié le par L'informateur

Le conseil communal de la ville historique d’Abomey s’est réuni le lundi dernier en session extraordinaire.  C’était dans la salle de conférence de la mairie d’Abomey. Le principal point inscrit à l’ordre du jour de la session était l’élection d’un nouvel exécutif local à la tête de la ville. C’est dans un esprit de convivialité que les divers postes ont été pourvus. Après l’élection de Alain Nouatin et de Gabriel Mèdéhou, respectivement au poste de Maire et de Premier Adjoint au Maire d’Abomey, le conseiller Cauris Anselme Nanhou, a été élu deuxième Adjoint. L’élection à ce poste, d’Anselme Nanhou, douanier à la retraite, est la traduction du souhait exprimé à cet effet par le Président Léhady V. Soglo, aux conseillers communaux de la Renaissance du Bénin (Rb) élus à Abomey. Alors que la Rb, forte de sa majorité de treize conseillers sur les dix-neuf que compte le conseil communal d’Abomey pouvait prendre le poste de deuxième Adjoint au Maire, Léhady V. Soglo a fait adhérer, les élus communaux de son parti à son sens du partage, une façon aussi pour lui de renvoyer l’ascenseur à la majorité présidentielle dans le cadre du partenariat de celle-ci avec la Rb. Et cela exprime la fidélité de Léhady V. Soglo aux principes directeurs de son alliance avec le Chef de l’Etat. Qu’il vous souvienne que le Président de la Rb, à sa sortie d’une récente audience avec le Président Boni Yayi, avait dit que son parti et lui, seront pour le Chef de l’Etat, des partenaires déterminés, fidèles, loyaux et exigeants. L’aspect loyauté de cette ligne de la Rb et de son Président, a effectivement prévalu à Abomey. Toute chose qui confirme la fécondité du partenariat entre les cauris et les houézèhouè.

Vivement, que ce sens du partage de Léhady V. Soglo qui déjà, lui avait fait concéder le poste de ministre à lui proposé, au Maire sortant d’Abomey, le poste de Vice-président à l’Assemblée Nationale, au député Boniface Yèhouétomè, anime également les responsables de l’Union fait la Nation, car dans ce regroupement, les choses se passent autrement, « c’est tout pour les anciens, rien pour la nouvelle génération ».

Le partenariat entre Léhady Soglo et Boni Yayi est désormais sur la pente du donnant donnant. De beaux jours donc en perspective.

 

Claude ALOFA

Publié dans Politique

Commenter cet article