Election à l’Université d’Abomey-Calavi : Brice Sinsin élu recteur avec plus de 73%

Publié le par L'informateur

Les professeurs de l’Université d’Abomey-Calavi ont élu, hier, Brice Sinsin à la tête de la plus grande université du Bénin. Il  a été élu recteur avec plus de 73% des voix exprimées. Mais Nestor Sokpon n’a pas obtenu les 2/3 pour être recteur de l’Université de Parakou.

Les enseignants du supérieur ont voté sur toute l’étendue du territoire national. Ils sont au nombre de 853 électeurs appelés aux urnes dans les  huit bureaux de vote de l’Université d’Abomey-Calavi. Trois listes sont en compétition.  Tête de liste «Alafia», Brice Sinsin remporte l’élection. Il a obtenu plus de 73% des suffrages exprimés. Candidats sur cette liste gagnante, Maxime da Cruz et Saïsonou Farougou sont élus respectivement premier et deuxième vice-recteur  de l’Uac. «Tout s’est bien déroulé sans incident majeur», a expliqué le président de la supervision Félicien Avléssi.

Une foi élu, le nouveau recteur de l’Uac se dit prêt pour relever les grands défis académiques à l’ère des nouvelles technologies. «Une équipe compétente est élue. Je vais  régler le problème des inscriptions et des formations. Je vais  être en collaboration permanente avec le ministre de l’enseignement supérieur pour que ce que les étudiants et les professeurs souhaitent soit réalisé dans la bonne gouvernance», a déclaré Brice Sinsin. Ses vice-recteurs s’inscrivent dans la même logique pour le rayonnement de l’Uac.

                

Le nouveau recteur de Parkou reste inconnu

Si l’Université d’Abomey-Calavi (Uac) connaît déjà son nouveau recteur, l’Université de Parakou (Unipar) ne connaît pas encore le successeur de Simon Akpona. La seule et unique liste du professeur Nestor Sokpon en compétition n’a pas recueilli le pourcentage qu’il faut.  Il faut 2/3 des suffrages exprimés. Soit,  82 oui. Ils sont un plus de cent électeurs à dire oui ou non à Nestor Sokpon. Mais l’unique liste a totalisé une soixantaine de oui. Le président de la commission électorale rectorale va décider de la conduite à tenir dans ce cas. Soit, il proclame Nestor Sokpon élu recteur de l’Unipar. Soit, il annule le scrutin rectoral et ordonne la reprise de l’élection à l’Université de Parakou.   

Cette expérience électorale  est la deuxième dans le cadre de la démocratisation des universités béninoises. Le professeur  Norbert Awanou a été élu, en 2006, à la tête de l’Uac.  L’ex-directeur de l’office du baccalauréat (Dob) est élu recteur pour un mandat de cinq ans non renouvelable. Il en est de même pour son collègue Simon Akpona qui est élu recteur de l’Unipar. Ils sont les premiers recteurs élus démocratiquement au Bénin. Entre temps, les textes rectoraux ont été révisés à la demande du corps électoral. Le mandat rectoral est de trois ans renouvelable une seule fois. Elu recteur en 2011, Brice Sinsin mettra son mandat en jeu en 2014. Les électeurs vont décider de lui renouveler ou non leur confiance dans trois ans.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Commenter cet article