Démission du Dg de Bénin Télécom-Sa : Patrick Benon abandonne une société en agonie

Publié le par L'informateur

Patrick Bénon, directeur général de la société de télécommunication publique Bénin Télécom-Sa a, selon toute vraisemblance, démissionné de ses fonctions de directeur de la société. Au-delà des rumeurs, l’information relative à cette démission se confirme par le fait que l’intéressé est resté introuvable à son poste ces deux derniers jours.

En effet, depuis quelques jours, le directeur général de Bénin Télécom-Sa a laissé croire de par certains actes qu’il est fatigué de sa position actuelle dans la société. La lettre de démission que les proches du directeur général disent que ce dernier aurait déjà préparé ne serait pas encore parvenue au bureau de son ministre. Mais des informations plus ou moins claires font état de ce que le Dg Bénon aurait eu une rencontre officieuse avec son ministre. Le ministre n’aurait pas réussi à convaincre son collaborateur de retirer sa décision.

 

Mais qu’est-ce qui fait fuir Patrick Bénon ?

La question mérite d’être posée. Et pour cause. Depuis qu’il a été appelé à faire valoir ses compétence à la tête du ministère de la communication, Désiré Adadja a été remplacé par le Dg démissionnaire. L’homme a eu une lettre de mission qui définissait clairement les chantiers à aborder aussitôt. Et à périodicité bien calculée celui qui sera désormais l’ex-directeur de Bénin Télécoms ne rate d’occasion de dire au public les actions qu’il mène à la tête de la société. A chaque occasion, l’homme n’a cessé de rappeler d’où la société vient et surtout où il a réussi à la mettre à ce jour. Alors c’est une surprise pour tout le monde d’apprendre que le Dg a démissionné de son poste. Mais à y voir de près, les problèmes de la société semblent avoir eu raison de la ténacité et de la compétence du jeune Dg.

En effet, Bénin Télécom Sa est une société qui a été déjà placée sur les tablettes des acheteurs de sociétés en Afrique. Mais depuis plus de deux ans que l’annonce de la privatisation de la société a été faite, les repreneurs ne courent pas à la porte de Bénin Télécom SA. Bien au contraire c’est à la société de faire faire des communiqués à n’en point finir pour inviter les hommes d’affaire à venir faire leur proposition d’achat. Bénin Télécom-Sa n’est donc pas vendable. Sinon pas un prix sérieux digne d’une société qui a eu plus d’1/4 de siècle d’existence.

Ici, le Dg n’a pas réussi à motiver les probables acheteurs. Un directeur est d’abord fait pour cela. Il devrait étudier les possibilités qui s’offrent à Bénin Télécom-Sa et laisser décider par le pouvoir exécutif de l’adjudicataire possible. Certainement, les supérieurs hiérarchiques de Bénon n’ont pas apprécié la tournure défaitiste que prend aujourd’hui la gestion de la société. La société se meurt sans que rien ne laisse croire qu’un plan de sauvetage a été présenté aux travailleurs de la société et au ministre de tutelle. Mais cela est-il dû au fait du seul Dg Bénon ? Mais qu’est-ce qui explique le manque de proposition de rachat de la société ?

Bénin Télécom Sa est une société dont la balance reste déficitaire. La société est endettée de milliards de francs cfa. L’Etat Béninois y a injecté plusieurs fois 20 milliards de f cfa pour sauver la maison. Mais hélas ! Aucun plan n’a réussi. La société va mal. Mais qui voudrait racheter une société qui est aussi endettée ?

 

La fuite en avait du Dg Bénon

Si elle était vérifiée, la démission de Patrick Bénon serait bien irresponsable. Au moment où il était appelé à prendre les rênes de la société, le Dg sortant de l’époque, Désiré Adadja avait fait un bilan élogieux de ce que devenait sous lui la société moribonde. Le nouveau Dg lui s’engageait à continuer dans la même lancée que son prédécesseur.

Mieux il y a quelques semaines, le même Dg est passé sur une chaîne de télévision pour dire les prouesses qui sont les siennes  à la tête de la société publique de communication qu’est Bénin Télécom-Sa. Il n’est donc pas normal qu’après avoir impressionné  les Béninois  par le rapport élogieux qu’il a présenté de son mandat à la tête de la société,  le Dg démissionne quelques jours après.

 

Déductions

Nul n’est dupe. Patrick Bénon sait que la société qu’il dirige va mal. Il sait aussi qu’aucun plan de sauvetage ne peut vraiment remettre la société dans les normes réglementaires. Alors Patrick Bénon a préféré s’éloigner avant que cela n’explose comme une bombe. Habileté ou malhonnêteté ?

D’un autre côté, des rumeurs font été de ce que le Dg aurait eu une promotion. Il est donc appelé à d’autres fonctions certainement plus juteuses. Mais Bénon va-t-il se permettre de fuir et abandonner une société en crise économique.

Quelques soient les raisons de cette probable démission, bonne ou mauvaise, le Dg Bénin Télécom-Sa ne devrait en aucun cas être excusé pour la décision de démission.

 

Claude ALOFA

Publié dans Actualité

Commenter cet article