Déguerpissement des occupants de la berge lagunaire :Des commerces de Dantokpa détruits avec les marchandises

Publié le par L'informateur

Les tracteurs et autres engins lourds ont encore démoli hier hangars et bâtisses à Cotonou. Cette fois-ci ce sont les boutiques de commerce des opérateurs économiques du marché international de Cotonou qui en ont fait les frais. En effet, plusieurs hangars, boutiques et bâtisses de commerce ont été détruits hier lors d’une opération de déguerpissement qui eut lieu dans cette partie de la ville de Cotonou.

Il y a régné incompréhension, désolation, amertume et  surtout insensibilité hier sur les lieux de l’opération. Il était question de boutiques et bâtisses contenant les marchandises fraîchement acquises et destinées à la vente. Les fourches des Caterpillar n’avaient d’œil que pour briser les murs de ces constructions. Les commerçantes versant toutes les larmes de leurs yeux n’auront pas réussi à émouvoir ces fonctionnaires zélés à la tâche. Les victimes appellent le chef de l’Etat au secours. Ils disent avoir consenti d’énormes prêts auprès des structures bancaires et de micro-finances nationales. Dans quelques semaines il faudra rembourser les dettes. Et cela risque de sentir mauvais pour tous ceux-là qui bénéficient des prestations de ces commerçants dont les boutiques avec marchandises ont été détruites hier.

Décidément rien ne semble freiner la volonté du ministère de l’environnement d’assainir la berge lagunaire de Cotonou. La formule du chef de l’Etat semble bien en vogue ici. Boni Yayi avait en effet informé les Béninois qu’il ferait leur bonheur sans eux et surtout contre leur volonté. Surprenant zèle de développement avaient exclamé les observateurs avertis de la vie politico-administrative du Bénin. Mais cette politique s’implante bien dans la gestion environnementale de Cotonou.

Claude ALOFA

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article