Débrayage dans l’enseignement : 72 heures encore de fermeture de l’école dès ce jour

Publié le par L'informateur

Ça y est ! On prend les mêmes et on recommence dans l’école béninoise. Les écoles seront une fois encore fermées dès ce jour et ce pour 72 heures. Mardi, mercredi et jeudi, les élèves n’auront pas le bonheur de retrouver leurs enseignants devant eux. Si les élèves ont l’obligation d’être toujours présents dans les établissements et surtout dans les classes, les enseignants eux sont toujours en courroux. Ils menacent de maintenir l’école béninoise fermée jusqu’à satisfaction totale de leurs revendications. Parlant de revendication il y en a une seule qui fait rougir les enseignants. Ils ne comprennent pas que le gouvernement s’obstine à ne pas payer à ce corps spécial de la société les 25% promis aux agents permanents de l’Etat. On se souvient que le gouvernement a dû concéder à l’administration béninoise une augmentation de 25% des salaires. A l’époque, les acteurs sociaux et les représentants du gouvernement sont convenus sur l’échelonnement sur 4 ans de cet avantage salarial. Fin 2011, les salaires devraient se voir augmentés de 5 %. Ceci e été appliquées  Tout le monde reçu l’avantage des 5% mais les enseignants eux sont les seuls abandonnés.

C’est donc fâché de ce qu’ils appellent eux-mêmes « ségrégation » que les enseignants ont décidé de hausser les tons.

Les enseignants ne trouvent désormais incompréhensibles que les avantages n’aillent pas à tout le monde.

Claude ALOFA

Publié dans Actualité

Commenter cet article