Dans le cadre du 1er août 2011 : Boni Yayi nomme cinq généraux de gendarmerie

Publié le par L'informateur

A Natitingou, alors que le Bénin et les populations béninoises s’affairaient à organiser une bonne fête de 51ème anniversaire de l’accession du pays à la souveraineté nationale et internationale, le président Boni Yayi lui pensait au renforcement des capacités décisionnelles de l’armée et de la gendarmerie béninoise. En effet Boni Yayi a fait porter le grade de généraux de brigade à cinq officiers supérieurs de l’armée béninoise. C’est donc lundi dernier que ces officiers supérieurs de l’armée ont été promus. Ils sont cinq, devenus désormais ex-colonels de l’armée. Ils ont pour nom Adjou Moumouni Mathias, Bio Nigui, Djinou Codjo, Sèwadé Robert et Akpona Emmanuel.

Selon le communiqué lu par le premier secrétaire général du gouvernement, Eugène Dossoumou, les promotions de ces officiers supérieurs sont une manière d’exprimer « la satisfaction et la reconnaissance du gouvernement à l’égard des forces armées béninoises et de leurs principaux chefs qui, depuis la conférence nationale des forces vives de la Nation de février 1990, s’acquittent de leurs missions républicaines dans un esprit patriotique avéré pour l’avènement et le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit ».

Il faut rappeler que la loi portant statut général des forces armées béninoises stipule que seul le chef de l’Etat, en sa qualité de chef suprême des armées, qui est habileté à apprécier l’opportunité ou non de la nomination au grade de général.

C’est donc dans son rôle que Boni Yayi a nommé ces cinq nouveaux généraux. L’actuel chef de l’Etat bat à ce jour le record de nomination de généraux dans l’armée béninoise.

 

Claude ALOFA

Publié dans Actualité

Commenter cet article