Coupure d’eau à la mairie de Cotonou : Brouille entre Nicéphore Soglo et le pouvoir central

Publié le par L'informateur

 

Depuis environ deux mois les robinets de la Soneb sont secs du côté des bâtiments abritant la mairie  de Cotonou et ses démembrements. La société nationale des eaux du Bénin en a décidé ainsi pour réclamer une dette dit-on évaluée à 200.000.000 francs cfa. C’est l’amer constat fait par le maire Nicéphore Dieu Donné Soglo depuis son retour des vacances le 26 Août dernier. Dans le même temps, le pouvoir central coince environ 4 milliards de francs cfa de la mairie de Cotonou au trésor public. Cette situation a provoqué la colère de l’ancien président Nicéphore Soglo, maire de la ville de Cotonou qui a depuis un moment cessé d’aller au bureau. C’est de chez lui qu’il traite et liquide les dossiers de la mairie.

Beaucoup de béninois s’interrogent sur les réelles motivations de la soneb et se demandent si cet acte est innocent. Les approches de solution sont d’une teneur ahurissante,  parlent d’une trahison et de la politique politicienne. En effet, à en croire les recoupements, le montant de 200.000.000 francs de facture impayée concerne les arriérées en grande partie consommées par l’administration de la  circonscription urbaine  de Cotonou. La même source indique que le président maire avait déjà mené une démarche auprès du ministre de l’eau puis les deux hommes ont convenu des modalités de payement. Mieux, le maire de Cotonou a fait part de la situation au chef de l’Etat dans le cadre de la récente audience  à lui accordée par ce dernier. Les informations font état de ce qu’il en a profité pour soulever un flou de 4 milliards francs cfa   relevant des recettes et des avoirs de la municipalité  en souffrance    au trésor public. On aurait également appris qu’aussi bien le ministre des eaux que le chef de l’Etat avaient manifesté une attention particulière aux différentes préoccupations du maire Soglo et ont adhéré à ses propositions. Pour ce qui est des 200.000.000 fcfa de  d’arriéré, il  a été par exemple arrêté que la poire soit coupée en deux  et la mairie et l’administration centrale  payent chacun sa part.

                       

Rendre la Rb impopulaire et incapable

C’est contre toute attente que Soglo apprend avec amertume que les bâtiments de la mairie sont coupés d’eau.

A l’analyse, c’est comme  une trahison du côté du pouvoir central. La soneb ne peut véritablement priver la mairie d’eau sans que le ministre ne soit informé. IL en est de même pour le chef de l’Etat. C’est comme si l’on veut rendre les locataires de l’hôtel de ville de Cotonou impopulaires par cet acte. Certains commentaires trouvent que c’est un acte de sabotage soutenue par la bataille autour de cette mairie qui a commencé déjà. Montrer à  l’opinion que les actuels locataires ne sont pas capables de gérer la ville, ils ne peuvent pas régler les factures d’eau. C’est dans les mêmes commentaires qu’on note que les  4 milliards de la mairie en souffrance au trésor public est fait à dessein. La belle preuve est qu’elle est en difficulté et n’a pas pu payer certains de ses prestataires depuis un moment. Voilà des indices qui renvoient à la crédibilité à accorder à la nouvelle collaboration entre la Rb et le pouvoir central. La soneb peut-elle délibérément prendre le risque d’aller couper la mairie gérée par  cette alliée de taille que constitue la Rb pour le pouvoir central ? Est-ce que Yayi ne s’est pas rapproché de la Rb pour mieux l’endormir et l’assommer  afin de lui arracher tout au moins la mairie de Cotonou qu’il convoitait depuis longtemps? Tout porte à le croire et c’est le moment de commencer par faire le point de ces 4 mois de  collaboration entre Yayi et la Renaissance du Bénin. La mouvance parlementaire est plus renforcée que jamais et Yayi n’a plus aucun souci pour ses dossiers même les plus sensibles. Pour la RB, en tout cas, les choses les plus visibles sont le ministère de l’environnement et le poste de deuxième vice-président de l’Assemblée pour la renaissance du Bénin. En attendant de revenir sur ce point dans les moindres détails on peut demander comment et quand -est ce que le ministre Ahanhanzo Blaise  fera son cabinet.

 

Geoffroy Wusa

Publié dans Actualité

Commenter cet article