Coupe de l’indépendance : L’Ouémé/Plateau vainqueur de l’édition 2011

Publié le par L'informateur

 

Inscrite au programme des manifestations commémoratives de la fête de l’indépendance depuis des années, la Coupe de l’Indépendance du Bénin était encore au rendez-vous cette année avec la finale quia opposé la ligue de l’Ouémé/Plateau à celle de l’Atacora/Donga.

 

L’édition 2011 de la Coupe de l’Indépendance du Bénin a donné son verdict lundi dernier au stade municipal de Natitingou. C’est à l’issue de la finale qui a opposé les équipes des ligues régionales de football de l’Atacora/Donga et de l’Ouémé/Plateau. Cette finale a été jouée dans un stade municipal de Natitingou totalement rénové. Devant le chef de l’Etat, les membres du gouvernement, les autorités politico-administratives, le corps diplomatique accrédité et la population qui a fait le grand déplacement sur ce stade paré de ses plus beaux atouts, les deux équipes ont assumé. Leur prestation a donné aussi son éclat à la célébration des 51 ans d’indépendance du Bénin.

C’est l’équipe de la ligue régionale de l’Atacora/Donga qui a très tôt pris le match à son compte. Normal, l’équipe joue devant son public. Devant la domination et l’emprise des joueurs de l’Atacora/Donga, beaucoup les avaient vus déjà succéder à la ligue régionale Borgou/Alibori qui a remporté l’édition du cinquantenaire de l’indépendance du Bénin, l’année dernière à Porto-Novo. Mais c’est sans compter avec la grande présence et l’expérience de l’équipe de la ligue régionale Ouémé/Plateau. Le bloc défensif mis en place par Yessoufou Lafiou  et ses joueurs leur a permis de contenir leurs adversaires jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, il leur aura fallu inscrire l’unique but de la partie pour se voir succéder à la ligue Borgou/Alibori au palmarès. En effet, il leur a suffi d’inscrire le seul but de la partie et de le préserver au terme de la partie pour  enlever le trophée de l’édition 2011, celle du 51e anniversaire de l’indépendance du Bénin. L’équipe de la ligue régionale Atacora/Donga a manqué le coche devant son public. Elle se rattrapera peut-être l’année prochaine.

Salim da SILVA

Publié dans Sport

Commenter cet article