Contentieux des communales de 2008 à Abomey-Calavi : La Cour suprême demande la reprise des élections à Hêvié

Publié le par L'informateur

Trois ans déjà que traine  sur la table de la Cour suprême, un tas de recours relatifs aux élections communales, municipales et locales dans la commune d’Abomey-Calavi.  Mais force est de constater que depuis sa prise de fonction, le tout nouveau président de cette institution a accéléré les choses. Après la commune de Comè dans le département du Mono,  l’équipe que préside Ousmane Batako a amorcé hier mercredi 25 mai 2011, le traitement des contentieux électoraux déférés devant sa juridiction dans la commune d’Abomey-Calavi. C’est l’arrondissement de Hêvié qui a été visé par la décision rendue hier par la Cour suprême. Les magistrats de la Cour, après examen des recours, ont demandé la reprise pure et simple des élections communales dans cet arrondissement. Faut-il encore le rappeler, Hêvié, au terme des scrutins de 2008,  avait pourvu au conseil communal d’Abomey-Calavi, deux conseillers communaux partagés entre les alliances Fcbe et G13.  L’élu Fcbe de Hêvié a nom Placide Azandé. Il est actuellement le premier adjoint au maire de la commune d’Abomey-Calavi.  Celui du G13 s’appelle Aimé Hounkpè. C’est lui qui préside aux destinées de l’arrondissement de Hêvié en tant que Chef d’arrondissement.

Comme on peut le constater, cette décision de la Cour touche deux grandes autorités dont les sièges sont remis en jeu. Il s’agit là d’une redistribution des cartes qui présage d’un cataclysme inévitable au sein du conseil communal d’Abomey-Calavi. En attendant l’évacuation des autres recours qui réservent également de grosses surprises : agréables pour les uns, désagréables pour les autres.

Ignace SOGLO

Publié dans Actualité

Commenter cet article