Construction d’un Collège à Ganvié (Sô-Ava) : Les populations de demandent à Yayi d’honorer sa promesse

Publié le par L'informateur

Pour soulager  les peines  des apprenants de la commune de Sô-Ava, le gouvernement a décidé de construire  un Collège d’enseignement général (Ceg) à Ganvié. Cette infrastructure est même prévue pour être apprêtée pour  cette rentrée scolaire 2010-2011. Mais pour des raisons probablement liées  aux inondations, ce collège n’est pas encore sorti du sol. Les populations de Sô-Ava qui nourrissent l’ambition de bénéficier d’un établissement secondaire public rappellent au gouvernement et  notamment au ministre de l’enseignement secondaire et de la formation technique et professionnelle, cette promesse. De peur que la construction du Ceg de Ganvié ne soit jetée aux oubliettes, du fait des difficultés financières et autres auxquelles le Bénin est confronté ces derniers temps, les populations de Vekky et Ganvié, principales bénéficiaires de ce joyau, demandent au gouvernement d’honorer sa promesse.  Pour elles, ce nouveau collège viendra réduire le calvaire des élèves de Vekky, Ganvié…contraints à braver chaque matin et chaque soir,  les eaux pour se rendre sur leurs lieux d’éducation à  So-Ava.  En effet, pour se rendre au Ceg Sô-Ava, les apprenants de Vekky, Ganvié… prennent deux transports. L’un terrestre et l’autre en pirogue. Une situation qui agit dangereusement sur la performance de ces apprenants. Ils perdent non seulement du temps, mais sont exposés aussi à des risques de nature diverse. On comprend donc l’importance de ce joyau qui se fait attendre à Ganvié. 

Aussi,  les populations attendent la construction  comme promise par le gouvernement, d’une voie de desserte à Sô-Ava. Une infrastructure prévue  pour réduire  les souffrances des habitants de cette commune.

Parfait BOCO

Publié dans Société

Commenter cet article