Commune d’Allada : Le Préfet confirme l’élection de Cyprien Togni

Publié le par L'informateur

Terminus tout le monde descend ! Les tentatives de sabotage orchestrées par deux conseillers communaux d’Allada, n’ont nullement et aucunement ébranlé la clairvoyance du préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral. Placide Azandé, puisque c’est de lui qu’il est question, vient de confirmer l’élection de Cyprien Togni organisée sous sa supervision le 13 juillet dernier.  L’ex deuxième adjoint au maire d’Allada, est donc dorénavant la première autorité de la cité des Adjahouto. Toutes les formalités d’usage ont été remplies pour la solennité de cette élection. Il ne reste que la cérémonie officielle d’installation du nouveau maire d’Allada. Selon certaines indiscrétions, les petits plats se mettent déjà dans les grands pour que cette manifestation soit marquée d’une pierre blanche. De toute façon, Cyprien Togni va prendre les clés de la commune d’Allada avant la célébration dans cette commune du 51ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.

 Qu’il vous souvienne, Allada a fêté le cinquantenaire de l’indépendance du Bénin dans une ambiance de crise indescriptible, avec à la clé, le vent de la destitution qui planait, telle une épée de Damoclès, sur la tête de Lucien Houngnibo, alors maire de la commune. C’est donc une occasion pour les nouvelles autorités de la commune d’Allada de tourner les pages de la division et d’engager cette cité dans la dynamique de la refondation et du développement harmonieux.

Il est à rappeler à toutes fins utiles que le préfet n’a jamais refusé de reconnaître l’élection par 10 voix contre 09 de Cyprien Togni. Si jusqu’à maintenant Cyprien Togni n’est pas encore installé dans ses nouvelles fonctions, c’est bien parce qu’il y a des formalités administratives à remplir. Et aucune machination ne pouvait et ne peut changer le cours des choses. L’élection de M. Togni comme maire d’Allada est confirmée et il prend déjà des initiatives à ce titre. Pour preuve, il a pris part hier à une réunion convoquée par le préfet pour connaître des tenants et aboutissants de la crise qui prévaut à l’Urcar Grand-Hinvi. Demain mercredi, il sera encore avec l’autorité de tutelle dans la tournée de sensibilisation des coopérateurs qu’elle a initiée. En clair, Cyprien Togni est bien le nouveau maire d’Allada. Après son installation, le processus d’élection du 2ème adjoint au maire sera enclenché. Et à ce sujet, les supputations vont également bon train. Des noms comme Léonard Houémavo, Wilfrid Gbétchédji et bien d’autres sont cités comme étant des prétendants à ce poste devenu vacant suite à l’élection de Cyprien Togni à la plus haute fonction de la commune. Et les mêmes sources avancent que le premier serait plus côté que le second. On ne peut souhaiter que le meilleur gagne ce  nouveau duel probablement entre le premier maire que la ville d’Allada a connu à l’ère de la décentralisation et son premier adjoint au maire. 

Ignace SOGLO

Publié dans Actualité

Commenter cet article