Braquage avorté d’une pâtisserie à Mènontin : 3 malfrats abattus, 1 en cavale

Publié le par L'informateur

Les malfrats continuent de faire parler d’eux à Cotonou. Hier mercredi 27 octobre 2010, ils ont tenté de dévaliser une pâtisserie située non loin de l’ancienne Eglise catholique de Mènontin. Mais malheureusement pour eux,  l’opération n’a pas porté ses fruits.  Trois  (3) de ces hors la loi  (au total 4),  ont  été abattus par les  forces de sécurité Raid (Recherche action intervention et dissuasion)  assistés des agents de la police nationale.  Informées de ce que des malfrats  s’apprêtaient à dévaliser une  pâtisserie à Mènontin, les forces de l’ordre se sont mobilisées pour déjouer leur plan. Conséquence, ces  gangsters ne sont pas rentrés en possession du butin. Trois d’entre eux ont été tués par les forces de l’ordre et un a réussi à s’enfuir. ‘’ …J’étais dans mon lit et subitement j’ai entendu des coups de feu. Je me suis levée pour voir ce qui se passe. En ce moment, j’ai vu un voleur qui est tombé derrière ma fenêtre. J’ai commencé par crier oh voleur. Les policiers sont venus de l’autre côté. En ce moment, il avait escaladé un autre mur et s’est enfuit par là-bas et est parti. …’’,  a déclaré  un témoin du braquage.

‘’A 6 heures et demi, on  a commencé par entendre des coups de feu. On s’est caché. Tout le monde s’est couché. Nous sommes rentrés sous la moustiquaire. Un instant après, on entend un grand bruit. Ça nous a étonnés. On a commencé par se poser des questions.  Par nous demander ce qui se passe chez nous. Quelques instants après, des policiers sont arrivés et ont dit qu’il y a fuite de bandits et que c’est dans notre localité qu’ils se sont refugiés. Nous sommes sortis et nous avons constaté qu’il y avait du sang par terre. En regardant en haut, nous avons aperçu un bandit sur notre étage. Les policiers sont partis l’assommer et l’ont jeté par terre’’, a ajouté un autre témoin. 

Selon des indiscrétions, ces malfrats abattus  appartiennent tous  à un réseau de gangsters spécialisés dans le vol à mains armées à domicile. Ils auraient réussi par le passé à dépouiller plusieurs concitoyens de leurs biens, sans se faire prendre par la police. Un d’entre eux serait   un repris de justice, donc un bandit de grand chemin, apprend-t-on. En tous cas, ces quatre malfrats étaient   activement recherchés par la police pour crimes divers. Ils se sont rendus à Mènontin pour dévaliser une pâtisserie. Mais malheureusement pour eux, ils sont tombés dans les mains des forces de l’ordre qui ont ôté la vie à trois d’entre eux. C’est le lieu de saluer la synergie Raid -police nationale, deux unités  qui ont su  conjuguer leurs efforts hier  pour déjouer le plan des malfrats.  

Parfait BOCO

Publié dans Société

Commenter cet article