Boniface Yèhouétomè, à propos de la réintégration de Galiou et de Alao à la Rb : « En politique, rien n’est impossible…»

Publié le par L'informateur

« Le 3ème congrès ordinaire de la Renaissance du Bénin, réuni à Abomey les 18 et 19 septembre 2010, après avoir constaté que messieurs Galiou Soglo et Ibouraïma Alao n’ont pas fait amende honorable suite à l’exclusion provisoire dont ils ont été l’objet par le bureau politique, décide : Messieurs Galiou Soglo et Alao Ibouraïma sont définitivement exclus de la Renaissance du Bénin.» C’est la résolution N°2 qui a sanctionné le 3ème congrès ordinaire de la Rb. Mais le tout nouveau président du parti, dans la logique de rassemblement prônée dans le cadre de cette assise historique des Houézèhouè, a imploré la clémence des congressistes afin qu’ils rapportent cette décision en donnant une nouvelle chance aux deux militants exclus. « Je vous demande pardon pour que cette décision d’exclusion soit rapportée jusqu’au moment où ils feront amende honorable. Je suis croyant ; il n’y a pas longtemps que je suis  revenu de la Mecque. Pour moi, le pardon est très important.», a déclaré Léhady Soglo à l’endroit des militants Houézèhoué dimanche dernier. 24 heures plus tard, Boniface Yèhouétomè, le tout nouveau porte-parole de la Renaissance du Bénin est revenu sur cette logique consistant à garder toujours ouverte la porte de la Rb à ses dissidents prêts à se repentir.  A en croire l’honorable Yèhouétomè, l’espérance est grande au sein de la Renaissance du Bénin de voir Galiou Soglo et Alao Ibouraïma et bien d’autres  réintégrer les rangs. Car, affirme-t-il, « En politique, rien n’est impossible ».

 Le porte-parole de la Rb soutient par ailleurs que le 3ème congrès ordinaire de la Rb signe un nouveau départ de cette formation politique sur l’échiquier politique national et renforce par ailleurs les actions allant dans le sens de l’évolution de la démocratie au Bénin. 

Ignace SOGLO

Publié dans Politique

Commenter cet article