Autorisation de l’accord de prêt pour la construction du centre universitaire de Kétou Challenge réussi pour le ministre François Abiola

Publié le par L'informateur

Créer à Kétou dans le département du Plateau un Centre universitaire à vocation économique, entièrement équipé. Tel a été un pan de la politique infrastructurelle amorcée sous le premier quinquennat de Boni Yayi par le ministre Abiola dès sa nomination au Mesrs. L’objectif global visé par ces réformes touchant le cadre institutionnel de l’enseignement supérieur, est de décongestionner les universités publiques du Bénin et d’assurer une meilleure gestion des flux des effectifs des étudiants puis diversifier l’offre des formations. En ce début de législature encore marquée par quelques hésitations du fait de l’ambiance d’après la mise en place des instances parlementaires, les députés ont jugé opportun ce projet et ont dans leur majorité, autorisé mardi dernier,  la ratification de l’accord de prêt signé entre la République du Bénin et le Fonds Saoudien pour le développement. Le ministre François Abiola a su convaincre les députés de l’opportunité et des avantages à tirer à moyen et à long terme du centre universitaire de Kétou qui, dit-il, deviendra plus tard, une grande université agricole, une université de référence dans la sous-région Ouest-africaine. Evalué à 7,8 milliards de Fcfa avec une quote-part de 2,05 milliards à débourser par le Bénin, ce projet de construction de centre universitaire de Kétou, a, dans un passé récent, fait couler beaucoup d’encre et de salive. Les intrigues politiciennes se sont malencontreusement invitées dans ce débat de construction d’infrastructures universitaires dans le Plateau. On n’y avait pas cru. Mais aujourd’hui, ce sera chose faite. Les jeunes étudiants du Plateau auront sous peu leur centre universitaire. C’est un challenge que le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique vient de réussir. Il a utilisé ses atouts d’anciens parlementaires pour faire l’unanimité autour de ce projet. Toutes choses qu’il convient de saluer à sa juste valeur.

Vivien MITCHAÏ

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article