Audience à la présidence de la République : Léhady Soglo s’implante au cœur du pouvoir

Publié le par L'informateur

Il est clair que la Renaissance du Bénin (Rb) entre de pleins pieds dans la mouvance présidentielle. Léhady Soglo, président de cette formation politique, a été reçu, samedi 18 juin,  en audience à la présidence de la République. Et  à sa sortie d’audience, il réaffirme sa disponibilité à travailler avec le chef de l’Etat Boni Yayi.  

Ceux, qui doutent des accointances de la Rb avec le régime  en place, savent désormais à quoi s’en tenir. La Rb est dans la mouvance présidentielle. Le président de ce parti, premier adjoint au maire de Cotonou, ne s’en  cache pas.  Il se réjouit du mariage Rb-pouvoir.  En compagnie des cadres du parti Blaise Ahanhanzo Glèlè, Luc Atrokpo, Boniface Yèhouétomè et Epiphane Quenum,  Léhady Soglo est allé signer un nouvel accord de partenariat avec le locataire de la Marina.

« Nous venons de sceller les retrouvailles avec le président Boni Yayi à travers cette rencontre que nous avons eue avec ce dernier. Nous sommes venus le remercier très sincèrement pour avoir fait preuve de clairvoyance et de hauteur de vue en initiant cette politique d’ouverture. La politique de main tendue en direction d’autres forces et personnalités politiques. Le chef de l’Etat a compris le message que le peuple lui a adressé entre les deux élections. Un message de paix et de concorde. Nous serons des partenaires  déterminés et exigeants  pour la consolidation de la démocratie », a déclaré le président de la Rb.

Léhady Soglo lève ainsi le doute sur sa nouvelle orientation politique. Il confirme haut et fort ce que les uns et les autres murmurent depuis peu. Le président de la Rb officialise son appartenance à la mouvance. Il ne peut en être autrement quand on sait que les « renaissants »  Boniface Yèhouétomè  est élu 2è vice-président de l’Assemblée nationale, Blaise Ahanhanzo Glèlè est nommé au ministère de l’environnement et Epiphane Quenum est élu président de la commission du plan du parlement.

Une telle attitude de la Rb  est mal vue au sein du regroupement politique dénommé Union fait la Nation (Un) à laquelle elle appartient.  Ils n’hésitent  pas à parler de « trahison » de la part de leur allié Rb qui s’en défend vaille que vaille. Ceux,  qui ont demandé  à la Rb de clarifier sa nouvelle position, sont servis enfin de compte.  Et  avec la déclaration du président de la Rb, les « unionistes » ainsi que les populations  sont fixés.  Mais le mariage Boni Yayi-Léhady Soglo a-t-il de beaux jours devant lui ?

Aziz IMOROU

Publié dans Politique

Commenter cet article