Assemblée Nationale : Encore une plénière infructueuse hier

Publié le par L'informateur

Aucun des trois points inscrits à l’ordre du jour de la plénière d’hier n’a pu être étudié. C’était une plénière exceptionnelle qui n’a duré que le temps d’un éclair.  C‘est avec trois députés que l’honorable Dassoundo, premier vice président de l’Assemblée Nationale qui faisait office du président de séance a ouvert la plénière aux environs de 14 heures. On pouvait en effet voir les députés Cyriaque Domingo, Denis Oba Chabi et Madame  Justine Chodaton. La place du gouvernement était aussi vide. Malgré ce constat, le président de séance fait lire le procès verbal de la séance passée par l’honorable Joachim Dahissiho, premier secrétaire parlementaire. Avant de finir sa lecture, quelques 6 députés se sont ajoutés aux trois autres pour amener le nombre à 9 députés. Si on doit ajouter le président de séance et le premier secrétaire parlementaire, ils sont au total 11 députés sur les 83 à répondre présent. Dassoundo   appelle par la suite les questions à l’ordre du jour. Aucun des rapporteurs des deux commissions en charge des questions n’était présent, encore moins leurs président. Il s’agit en effet dans un premier temps de la mise en conformité conformément à la décision DCC 10-055  du 11 mai 2010 de la cour constitutionnelle confiée à la commission des lois  et  de l’autre de l’examen relatif au projet de loi portant autorisation de ratification du pacte de non agression et de défense commune de l’union africaine adopté le 31 janvier 2005 à Abuja au Nigéria  confié à la commission des relations extérieur, de  la coopération au développement de la défense et de la sécurité. Il faut signaler ici que de tous ceux qui sont concernés pour que la plénière se déroule, seul l’honorable Cyriaque Domingo, vice président de la commission des relations extérieurs était présent. Son président Venance Gningla et ses deux rapporteurs Orou Sé Guéné et Gnonlonfoun Isidore était absents.  Au niveau de la commission des lois, la présidente Hélène Aholou Kèkè, le Vice président Yolou Zacharie, les deux rapporteurs  Ahinou Thomas et Lodjou Jude ont brillé par leur absence.  Plus grave, l’auteur et les co-auteurs de la question orale avec débat programmée pour être débattue au cours  de la plénière ont  aussi brillé par  leur absence. Pour rappel, c’est l’honorable Clément Houinou avec 18 de ses collègues qui ont demandé depuis le 30 Avril 2010 au gouvernement de lui donner un peu d’éclaircissement  au sujet du nombre d’huissiers qui relèvent du ressort de chaque tribunal et celle occupées actuellement par les huissiers de justice. Avec cet amer constat, certains députés présents ont voulu vraiment savoir si l’information a circulé. Dassoundo répond par le positif et ne  tardera pas à suspendre la séance coupant ainsi la polémique sur le budget  ouverte par le député Houndété et entretenu par son homologue George Bada. En conclusion, disons que c’était encore une journée de perdue alors que nous nous acheminons vers la fin de la session.  

Geoffroy   Wusa

Publié dans Politique

Commenter cet article