Après la nomination de Bako au gouvernement : Hélène Aholou Kèkè à la tête de la Cps/Lepi

Publié le par L'informateur

Une fois nommé à la tête du ministère des affaires étrangères, Nassirou Bako Arifari démissionne de la Commission politique de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cps/Lepi). Il cède  sa place à Hélène Aholou Kèkè. La nouvelle a été donnée, mercredi dernier, à la presse à la Marina.

 

Hélène Aholou Kèkè, député réélue sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe),  devient le superviseur général de La Cps/Lepi. Suite à une audience avec le chef de l’Etat à la présidence de la République,  son prédécesseur Nassirou Bako Arifari dépose le tablier pour lui céder place.

«Suite à ma nomination au poste du ministre des affaires étrangères, il est normal que je donne ma démission de la Cps/Lepi. Il faut la préservation de la Lepi et la conservation des matériels. », précise Bako Arifari. Le successeur de Epiphane Quenum explique que plus de 40 milliards de francs Cfa ont été engloutis dans cet outil de développement.

Sur la même lancée, le nouveau superviseur Hélène Aholou Kèkè promet de poursuivre l’œuvre entamée pour le rayonnement du Bénin. « Il faudrait que le projet de la Lepi  continue. Chacun de nous a vu les avantages lors  des élections. Il reste le côté développement qui implique beaucoup de ministères. Il faut tout faire pour conserver la Lépi. Il faut qu’en 2012 nous puissions dire que les listes des communales sont prêtes», explique-t-elle. 

En clair, la présidente de la commission des lois de l’Assemblée nationale entend s’occuper du volet développement qui caractérise  l’outil électoral. Un outil de planification et de programmation du développement économique, social et culturel du Bénin. Les Béninois peuvent, par le biais de cet instrument électoral, disposer de carte d’identité nationale et de passeport biométriques. La réussite du volet développement de la Lepi est l’objectif que se fixe Hélène Ahoulou Kèkè.

Aziz IMOROU

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article