Après la débâcle des Ecureuils Olympique à Jo’ bourg : L’entraîneur Moïse Ekoué démissionne

Publié le par L'informateur

Depuis l’Afrique du Sud, l’entraîneur national des Ecureuils Olympiques a envoyé sa lettre de démission de son poste. Datée du lundi 20 juin, donc hier, la lettre de démission de Moïse Ekoué est sans équivoque. L’homme préfère se retirer du staff technique d’encadrement des Ecureuils Olympiques. Et pour cause.

Les Ecureuils Olympiques ont livrés un match d’espoir face aux Bafana-Bafana de l’Afrique du Sud il y a deux semaines au Bénin.  C’était au stade Charles de Gaule de Porto-Novo. Ils avaient donc atomisé leur adversaire du jour sur le score sans appel de 3 buts contre 1 pour les visiteurs. Le peuple a cru en ces jeunes. L’espoir est permis entendait-on de toutes les bouches sincères. On attendait le match retour comme une formalité que les espoirs olympiques béninois devraient aller remplir à Johannesburg en Afrique du Sud. En lieu et place dette formalité, c’est à une raclée qu’on a assisté. Les Ecureuils Olympiques ont été laminés 5 buts contre 1 seul marqué sur le terrain des Bafana-Bafana. Que s’est-il passé ? Nul ne le saurait. Mais tout au moins Moïse Ekoué lui a tiré les conséquences de la débâcle des olympiques béninois en terre sud-africaine. Il a remis le tablier. Mais il se dit être à la disposition des dirigeants actuels du football béninois.

Il reste à savoir si les responsables de la Fbf à qui la lettre est destinée accepteront la démission du technicien béninois.

 

Claude ALOFA

Publié dans Sport

Commenter cet article