Après la débâcle des écureuils face aux éléphants : Le ministre Akplogan fait dissoudre le onze national et sa suite

Publié le par L'informateur

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire  ont étrillé, hier, les Ecureuils du Bénin sur le score fleuve de 6 buts à  2 au stade de l’amitié de Cotonou. Suite à cette débâcle du onze national, le tout nouveau ministre des sports a pris de grandes résolutions.

Sur l’instruction du chef de l’Etat Boni Yayi, le ministre des sports Didier Akplogan  a demandé la dissolution de l’équipe nationale et de l’encadrement technique.

Le ministre Didier Akplogan n’entend pas faire les choses à moitié à la tête de son département ministériel. Constatant la défaite humiliante des Ecureuils, il est allé de la manière la plus forte. Il a pris des décisions hardies. Il s’agit de la dissolution de l’équipe nationale, de l’encadrement technique, du recrutement d’un nouvel entraineur et de la sélection des jeunes joueurs talentueux.

Il est également question de renforcer l’équipe olympique avant l’expédition sud-africaine. Sans oublier, la recherche  de bons expatriés pour reconstituer la nouvelle équipe sénior.

Une série de résolutions qui permet de mettre sur pied une équipe nationale compétitive. Le ministre Didier Akplogan  entend engager un dialogue social pour concilier tous les acteurs du cuire rond.  Son vœu est de faire une psychanalyse des profondeurs sur le plan footballistique. Un diagnostic sérieux qui va permettre de repartir sur de nouvelles bases pour relancer le football béninois malade de lui-même.

Moucharafou Anjorin, président de la Fédération béninoise de football (Fbf), entend suivre à la lettre  les instructions du ministre des sports pour la mise en application de toutes ces décisions salutaires pour le rayonnement du football au Bénin.

Aziz IMOROU

Publié dans Sport

Commenter cet article