Annonce d’une nouvelle politique de tarification à la Sbee : Yayi jette Godefroy Chékété dans la gueule des abonnés

Publié le par L'informateur

A la cérémonie de mise en service officielle d’un réseau électrique à Pyra et Akpassa (arrondissements situés dans la commune de Bantè) la semaine dernière, le Chef de l’Etat a reconnu les tarifs exorbitants pratiqués à la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). Par les termes : «Il faut que la Sbee revoie son système de gouvernance. Les factures deviennent de plus en plus lourdes pour les compatriotes. J’ai dit au Directeur général de la Sbee que je lui enverrai une équipe pour l’appuyer dans le dispositif de facturation. Les factures sont de plus en plus lourdes. Nous verrons ensemble avec la Sbee ce que nous pouvons faire pour que les factures soient à la portée de toutes les béninoises et de tous les béninois. Tout en félicitant le personnel, j’ai demandé à voir clair dans le dispositif de facturation. L’électricité est une denrée indispensable pour le développement de nos localités. Et lorsque cette denrée coûte chère, cela devient un problème. Nous verrons ensemble avec le Directeur général de la Sbee ce que nous pouvons faire pour que les factures soient accessibles à toutes les béninoises et à tous les béninois », Boni Yayi  a reconnu les factures lourdes envoyées par la Sbee à ses abonnés. Seulement qu’en intervenant ainsi, il a oublié de relever les causes à l’origine de la hausse du prix de l’électricité.

Pour rappel, le prix  du kilowattheure d’électricité a grimpé plus de deux fois sous le régime du changement. A l’origine, on parle d’une dette contractée par la Sbee. Une dette que la société distributrice d’énergie électrique devra rembourser en comptant avec ses clients. Ainsi, de connivence avec le  gouvernement, les responsables de la Sbee ont augmenté le prix du kilowattheure d’électricité pour combler leurs attentes. C’est ce qui explique les hausses successives du prix de l’électricité  que l’on observe sous le changement. Contre toute attente, depuis l’arrondissement de Pyra dans la commune de Bantè, le Chef de l’Etat annonce donc une nouvelle politique de facturation à la Sbee. Il promet s’investir pour que les abonnés soient mieux traités par la Société distributrice d’électricité. Une bonne option a priori, mais qui manque de clarifications. En bon président, Boni Yayi devrait expliquer aux populations les raisons de la hausse du prix de l’électricité. Plutôt que de jeter le Directeur général de la Sbee et ses collaborateurs dans la gueule des abonnés.

Parfait BOCO

Publié dans Actualité

Commenter cet article