Affrontement entre forces de sécurité publiques et chasseurs à Tchaourou : Des nigérians brûlent un gendarme béninois vif

Publié le par L'informateur

Un contrôle de gendarmerie a tourné au  drame le samedi dernier à Tchaourou, plus précisément à la frontière avec le Nigeria. Lors d’une enquête, des gendarmes béninois ont essuyé une attaque de la part des chasseurs nigérians armés  venus défendre des suspects de vol de motos saisies par les forces de sécurité publiques. Un gendarme a été calciné et un policier molesté.

Un gendarme béninois brûlé vif et un policier également béninois molesté par des chasseurs nigérians. C’est le bilan du drame survenu le  week-end dernier à Tchaourou. Suite à une information à elle parvenue, la gendarmerie de Tchaourou a dépêché ses éléments pour une enquête au sujet des motos supposées volées.  « Les éléments de la brigade de Tchaourou ont reçu une information selon laquelle des motos ont été volées à Tchaourou seraient en circulation, donc ils ont entamé le contrôle. Hier vers trois heures, ils ont constaté qu’il y a trois motocyclistes qui ont contourné le poste de contrôle.  Puisque les éléments maîtrisent les voies, ils les ont contournés pour les intercepter  au niveau du fleuve et les ont ramenés au poste. Ils  les ont demandés ensuite d’aller chercher les papiers des motos. Ces derniers sont repartis tout comme s’ils allaient chercher les papiers,  mais contre toute attente ils sont revenus avec une horde de chasseurs armés pour attaquer le poste. Ils ont commencé par discuter l’Akm du policier puisqu’il s’agissait d’un poste mixte, et ils ont commencé par molester le policier. Le gendarme voyant qu’ils étaient armés voulant porter assistance à son collègue a dû ouvert le feu. Il a atteint mortellement un chasseur. Et ils ont pu libérer le policier qui a pris son engins et a dû fuir. Ensuite ils se sont pris au gendarme et l’ont brûlé vif. Tout ce qu’on dit-là s’est passé en une fraction de seconde », a déclaré un responsable de la Compagnie de gendarmerie de Tchaourou.

Voilà le film d’une enquête qui a fini par coûter la vie à un homme en uniforme. Ainsi cet accident qui pose le problème de l’insécurité transfrontalière.

Constant ADJAHOUNGBA

Publié dans Société

Commenter cet article