Affichage de la liste électorale : Rendez-vous manqué à la Cena

Publié le par L'informateur

 Cela était bien prévisible. L’institution ayant en charge l’organisation du scrutin présidentiel prévu pour le 06 mars prochain n’a pu honorer son chronogramme relatif à l’affichage de la liste électorale. Il y a eu hier à la Cena un rendez-vous manqué à ce sujet. La plus belle fille du monde ne pouvant donner que ce qu’elle a, Joseph Gnonlonfoun et les siens ne pouvaient pas faire le miracle. Ils ont attendu en vain les listes nominales des électeurs bureau de vote par bureau de vote. Lesdites listes devraient être fournies à la Cena par la Cps-Lépi ou la Mirena. Mais elles ne le sont pas. Il y a un flou artistique qui entoure la supposée  liste électorale transmise à la Cena dimanche dernier par l’équipe de Arifari-Bako. Un membre de l’institution, Edouard Aho en l’occurrence, ne s’est pas fait prier pour lever un coin de voile sur le fétichisme entretenu autour de ce qui a été déposé comme Lépi par la Cps et la Mirena. La Cena serait en réelle difficulté d’accéder au fichier électoral. Toutes choses qui confortent les positions des candidats et des groupes politiques qui expriment avant le scrutin proprement dit, des contestations de la liste électorale.

Toute hypocrisie mise à part, tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire que quelque chose ne tourne pas rond dans cette liste qui devrait servir de base au scrutin du 06 mars. Il n’y a que des solutions consensuelles pour permettre de sortir de l’impasse. Le scénario Wahala est bien à nos portes. Et le moins qu’on puisse souhaiter est que le comité de crise mis sur pied sur l’initiative de l’ancien président Emile Derlin Zinsou, comité qui devra livrer ce jour, jeudi 24 février 2011 ses conclusions, fasse des propositions consensuelles nous permettant de sortir de l’auberge et d’aller aux élections dans la paix.

I.S.

Publié dans Actualité

Commenter cet article